Édouard Albert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albert.

Édouard Albert ( à Paris, à Paris) est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un stage en usine dans l'industrie mécanique jusqu'en 1930, Édouard Albert est en 1937 diplômé en architecture à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il commence sa carrière en faisant des recherches sur les techniques de préfabrication, les matériaux de synthèse et les matières plastiques (1945-1948), les bétons précontraints (1949), les structures tubulaires (1954-1957) puis sur l'urbanisme tridimensionnel (1960). En 1962 André Malraux lui confie la reprise du projet de la Faculté des Sciences de Jussieu (qu'il n'estimera pas avoir les moyens de mener à terme dans des conditions acceptables et qu'il reniera). Édouard Albert est professeur chef d'atelier à l'École des Beaux-Arts de Paris de 1959 à 1968, membre du Jury du Prix de Rome, des commissions du Centre scientifique et technique du Bâtiment, du Comité de rédaction de la revue L'Architecture d'Aujourd'hui.

Contribution au design[modifier | modifier le code]

Facette cachée de son activité créatrice, sa contribution au design et à la décoration reste importante quoique méconnue. Une série de meubles voit le jour dans les années 1930 et 1940. Mais, comme pour cette table d'inspiration chinoise en aluminium et chêne réalisée à la fin des années 1930, ces meubles brillent par leur rareté, entre hommage aux classiques et création moderne. De son passage à l'industrie mécanique reste la technique et les matières de fabrication : aluminium et acier entre autres. De sa qualité d'architecte, une inventivité appliquée à la décoration. La facture raffinée de ces pièces est exécutée par Jean Plain.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Autres réalisations et projets[modifier | modifier le code]

  • 1939 : Usine de métallurgie à Dreux.
  • 1941-1942 : Plans de villes dans la Marne et en Ardennes.
  • 1944-1945 : Architecte en chef de la Moselle (7 centres hospitaliers).
  • 1946 : Usine de forge et d'estampage à Dreux.
  • 1947-1948 : Diverses maisons préfabriquées, en matière plastique et aluminium.
  • 1948 : Résidences dans le Jura.
  • 1949 : Centre d'émissions à longues distances du Ministère de l'Air à Étampes.
  • 1949-1952 : Plans des villes d'Ajaccio, Calvi et Corte.
  • 1953 : Restaurant de 3500 couverts pour la compagnie Air-France à Orly.
  • 1955-1956 : Centre de réapprovisionnement et d'armement commercial pour la compagnie Air-France à Orly.
  • 1960 : Église au Viêt Nam.
  • 1962 : Groupes d'habitation.
  • 1963 : Projet d'une tour arborescente, avenue Rapp, face au pont de l'Alma à Paris (120 m de hauteur, 22 cellules de 400 m2).
  • 1963-1968 : Projet pour la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de l'université de Tours.
  • 1963-1965 : Projet d'une île artificielle, Monte-Carlo.
  • 1965 : Projet de théâtre pour Jean Vilar, plateau Beaubourg à Paris
  • Immeuble d'habitation, 9-11 rue Roger Bacon (Paris XVIIe).
  • Immeuble, Avenue Lambelle (Paris XVIe).

Galerie[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1958 Grand prix international d'architecture du Cercle d'études architecturales.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Photos