La Découverte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Éditions La Découverte)
Aller à : navigation, rechercher
logo
Logo de Éditions La Découverte
Repères historiques
Création 1983
Dates clés 1998 (Intégrée en au groupe Havas)
Fondateur(s) François Gèze
Fiche d’identité
Statut Éditeur élément d'un groupe d'édition
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Hugues Jallon
Spécialité(s) Essais - Sciences humaines et sociales
Langue(s) de
publication
Français
Diffuseur(s) Interforum
Société mère Éditis
Effectif 22 salariés (2014)
Site officiel www.editionsladecouverte.fr

La Découverte est une maison d'édition française.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette maison d'édition a été fondée en 1959 par François Maspero et d'abord nommée Éditions François Maspero.

Au début des années 1980, F. Maspero décide de changer d'activités et de métier, et se retire de la maison, en souhaitant "reprendre son nom" (en 1982)[1].

Il demande alors à François Gèze son ancien directeur de reprendre l'affaire, mais en changeant le nom de la maison d'édition, ce qui fut fait en 1983 en lui donnant le nom d'une collection des Éditions Maspero qui s'appelait La Découverte[1].

Reprenant le fonds et le catalogue des Éditions Maspero. La Découverte conserve de cet héritage une orientation politique marquée à gauche[2].

Le PDG en est François Gèze, ingénieur formé par l'École des mines, devenu spécialiste de l'économie du développement ; en Amérique latine notamment, et ayant notamment travaillé au BIPE (où il était spécialiste des métaux non-ferreux ainsi qu'au 'Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale (CEDETIM), et ayant notamment écrit dans Le Monde diplomatique et d'autres revues[1],[3].

Hugues Jallon devient PDG des Éditions La Découverte le 1er février 2014.

Perspective[modifier | modifier le code]

Selon François Gèze interrogé en 2013 sur les objectifs de la maison à l'heure du numérique, il s'agit de « Continuer (avec les moyens du numériques notamment) pour poursuivre un objectif plus que jamais impératif : comprendre le monde pour refuser l'inacceptable »[1].

Aspects économiques[modifier | modifier le code]

Intégrée en 1998 au groupe Havas, elle est depuis 2004 une filiale du groupe Éditis. Zones, Les empêcheurs de penser en rond sont ses filiales.

L'entreprise compte 22 salariés, publie 135 nouveautés par an et a réalisé un chiffre d’affaires annuel net de 5 millions d’euros en 2007[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d source : interview de F Gèze par Thomas Baumgartner, diffusée le 22.10.2013 dans l'émission de France culture : « A voix nue », intitulée François Gèze (2/5) 27 minutes, consacrée du lundi au vendredi à cette maison d'édition, à l'occasion de ses 30 ans (podcast)
  2. . Elle est pour l'éditeur André Schiffrin « la dernière grande maison de gauche » en France (source)
  3. Un éditeur, le cœur engagé, France-Isabelle Langlois, journal.alternatives.ca, 24 octobre 2003
  4. Présentation de l'entreprise

Liens externes[modifier | modifier le code]