Écriture des clercs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lishu (homonymie).
Caractères chinois en « écriture régulière » (gauche) et en « écriture des clercs » (droite)
Ecriture des clercs de la dynastie Han
道 Scribe.GIF

L'écriture des clercs ou écriture de chancellerie (chinois simplifié :  ; chinois traditionnel : 隸書 ; pinyin : lìshū; japonais : 隸書体, Reishotai) est un style ancien de calligraphie chinoise qui, grâce à sa lisibilité préservée, est toujours utilisé en Chine à des fins artistiques en diverses circonstances, dont par exemple des titres, publicités ou enseignes.

Extrêmement anguleuse, cette écriture fut développée à partir de l'écriture petit sceau, et est prédécesseur de l'écriture régulière qui est utilisée de nos jours pour écrire la langue chinoise. Elle est un prototype pour plusieurs écritures chinoises utilisées depuis 2 000 jusqu'à nos jours[1]. L'écriture fut adoptée pour faciliter l'enrôlement des multitudes de prisonniers à cette époque[1]. Un caractère écrit en écriture des clercs est généralement plus large que haut.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Diringer, David. [1982] (1982). The Book Before Printing: Ancient, Medieval, and Oriental. Courier Dover Publications. ISBN 0-486-24243-9.