Écotype

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un écotype est une variété, un individu ou population (morphe), d'une espèce donnée qui présente des caractéristiques nouvelles adaptées à des habitats différents. Les caractéristiques propres à l'écotype sont héréditaires.

Cela peut entraîner des variations morphologiques plus ou moins importantes ; ces plantes, ou animaux, sont des variétés, ou races, d'une espèce adaptée.

Animal[modifier | modifier le code]

Le terme semble également utilisé pour qualifier les différentes formes ou morphes d'une espèce, dont les différences sont l'effet d'un polymorphisme ou polyphénisme. C'est le cas de l'espèce Salmo trutta dont les individus peuvent prendre la forme de truites de mer, de lac ou de rivière en fonction du milieu où ils migrent.

Un exemple intéressant est Littorina saxatilis (en), qui présente différents morphes adaptés à des habitats respectifs (Johannesson, 2003)

Végétal[modifier | modifier le code]

Les variétés apparues spontanément peuvent être commercialisées et mises en culture après leur approbation et leur inscription au Catalogue officiel, ce sont les cultivars locaux[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Écotype est traduit de l'anglais « ecotype », mot créé par Göte Wilhelm Turesson en 1922 à partir d'« ecology » et de « type »[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Brian et Lynne Chatterton, Fourrages pour le Proche Orient : les pâturages de luzerne annuelle, étude FAO production végétal et protection des plantes 97/2, ONU, Rome 1990, p. 98 (cultivar)
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « écotype » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales

Voir aussi[modifier | modifier le code]