Économie des Tonga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tonga
Indicateurs économiques
Monnaie pa'anga
Année fiscale
Organisations internationales OMC
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) 0,471 milliards $ (2012)[1]
Produit intérieur brut en PPA
Rang pour le PIB en PPA
Croissance du PIB 1 % (2013) [2]
PIB par habitant en PPA 4605 $ (2013) [3]
PIB par secteur agriculture :
industrie :
services :
Inflation (IPC) 4,2 % (2010)
Pop. sous le seuil de pauvreté 24 %[2]
Indice de développement humain (IDH) 0,710 (2012)[4]
Population active
Population active par secteur agriculture :
industrie :
services :
Taux de chômage 13% [2]
Principales industries
Commerce extérieur
Exportations
Biens exportés coprah, huile de noix de coco, pastèque, vanille, taro, banane
Principaux clients
Importations
Biens importés
Principaux fournisseurs
Finances publiques
Dette publique
Dette extérieure
Recettes publiques
Dépenses publiques 1,6 milliards (2009)
Déficit public
Aide au développement Royaume-Uni
Sources :
Bilan du Monde 2011

L'économie des Tonga est une économie relativement peu monétarisée marquée par l'insularité de l'archipel, qui de par sa taille est dépendant des transferts financiers de ses émigrés, mais également dans l'agriculture commerciale, la pêche ou dans divers initiatives comme la philatélie.

Secteur[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

La majorité des Tongiens vivent de l'agriculture et de la pêche en mer. La noix de coco, les bananes, les patates douces, les ignames, les taros (tubercule), les cassaves (galettes de farine), les agrumes et la vanille font partie des principales cultures. Tonga exporte le coprah (10 000 à 15 000 tonnes chaque année), l’huile de noix de coco, la pastèque, la vanille, les taros et la banane.

Tout habitant des Tonga de plus de 16 ans peut louer un terrain. À l'origine, ce droit prenait la forme de l'attribution à tout jeune homme majeur d'une parcelle de terrain destinée à l'agriculture (Api Uta) d'environ 8 ha et d'une parcelle destinée à recevoir l'habitation et placée en zone urbaine de quelques ares.

En avril 2013, le gouvernement a annoncé que le secteur de la pêche serait désormais exempté de la taxe à la consommation sur les ventes, une mesure destinée à relancer l'industrie de la pêche dans une période difficile[5].

Industrie[modifier | modifier le code]

Un projet de centre régional de distribution de produits pétroliers est en cours d'élaboration.

Autres secteurs[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970 et 1980, la poste des îles Tonga a émis des timbres de formes non rectangulaires autocollants en forme de banane, d'ananas, de noix de coco, de montre, de billet de banque, de cœur, de carte des îles Tonga, de ballon, de boxeur, de tente de scout ou même de pièce de monnaie locale ; ces timbres, très recherchés par les philatélistes, ont permis au gouvernement des îles Tonga d'obtenir des revenus importants (8 % de ses revenus).

Tonga a également commercialisé des positions sur l'arc géostationnaire. En effet, un américain avait conseillé au roi de revendiquer des orbites géostationnaires non attribuées avant que l'arbitrage final ne soit rendu au niveau international. Ce conseil judicieux, suivi par sa Majesté, a permis à Tonga de vendre ainsi des droits de positionnement de satellites à des pays désirant placer des satellites mais qui n'avaient pas pris la précaution de retenir ces positions.

Les devises apportées par les visiteurs qui viennent aux Tonga ainsi que l'aide extérieure, notamment britannique, (qui constitue près du quart du PNB (produit national brut)) occupent une place importante dans les ressources du pays.

Monnaie[modifier | modifier le code]

La monnaie est le Pa'anga (100 seniti) (ou dollar tongien), sensiblement de la même valeur que le dollar australien.

Relations économiques et diplomatiques[modifier | modifier le code]

En 2012, les principaux partenaires du pays pour les exportations sont la Nouvelle-Zélande (26,1% du total) et les États-Unis (13,4% du total)[6].

Le Royaume du Tonga est devenu le 151e État membre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) le 27 juillet 2007[7].

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

  • PNB global en 2006 : 0,22 milliard de $.
  • PNB par habitant en 2006 : 2 170 $.
  • Balance des paiements : -0,1 milliard $ (2010).

Références[modifier | modifier le code]