École théologique d'Alexandrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'école théologique d'Alexandrie, dite aussi le Didascalée, fut une des grandes écoles théologiques des premiers siècles du christianisme. Sa méthode théologique était symbolico-allégorique. L'influence de Platon et du néoplatonisme y est manifeste. Elle s'opposa à l'école théologique d'Antioche qui prônait une méthode historico-littérale.

Elle eut des filiales en Palestine et en Pamphylie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Clément d'Alexandrie (c.150-211/216)

L'école théologique d'Alexandrie fut probablement instituée vers 180 par Pantène d'Alexandrie, mais ses origines sont très probablement antérieures (elles remonteraient peut-être à l'évangéliste Marc). L'école forma un grand nombre de théologiens et de Pères de l'Eglise.

Les successeurs de Pantène à la tête de l'école furent Clément, puis Origène (nommé en 215 par le patriarche Démétrius Ier) à l'origine de la Lectio divina et de la doctrine des quatre sens de l'Écriture, puis Héraclas, puis Denys, puis Didyme l'Aveugle. Ensuite, l'école entra dans une période de déclin.

Parmi les autres théologiens qui furent en relation avec cette école, on peut citer Grégoire le Thaumaturge, Grégoire de Naziance, Athénagore, Athanase d'Alexandrie, Cyrille d'Alexandrie, et l'historien Rufin d'Aquilée.

D'autres, comme Jérôme et Basile de Césarée, firent des séjours dans cette école pour entrer en contact avec les étudiants.

Les sciences[modifier | modifier le code]

L’école théologique d'Alexandrie, avec Clément d'Alexandrie[1], Origène[2], Jean Philopon (490-575) soutient le modèle grec de l’univers sphérique. Elle prône une lecture allégorique de la Bible[3], pour elle Bible et Science ne sont pas contradictoires.

  1. V Stromate VI, 35, 6
  2. De principis I, 3, 6 (185-253)
  3. Jean Philopon, La Création du monde, I, 19 : « Il ne faut pas s’attacher à la lettre nue, mais chercher le sens caché de chacun de ces mots.»

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Bardy :
    • "Aux origines de l'École d'Alexandrie", Recherches de science religieuse (XXVII, 65-90) Paris, 1937
    • " Pour l'histoire de l'École d'Alexandrie " in Vivre et Penser (II, 80-109), Paris, 1942
    • Clément d'Alexandrie, Paris, 1926

Lien externe[modifier | modifier le code]