École supérieure de traduction et d'interprétation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
E.S.T.I.
E.S.T.I.

L’École supérieure de traduction et d’interprétation (ESTI) est la 33e faculté de la plus ancienne université classique russe, l’Université d'État de Moscou. Cette faculté a été créée en 2005.

L`Université Lomonossov (MGU) est un des principaux centres scientifiques et de formation supérieure de Russie. 12 % de l’ensemble des découvertes réalisées en URSS et en Russie sont le fait de savants du MGU[réf. nécessaire].

L’École Supérieure de Traduction et d’Interprétation a le statut de faculté autonome de l’Université Lomonossov et bénéficie de tous les droits inhérents aux autres facultés. Le fonctionnement de l’ESTI est régi par les Lois de la Fédération de Russie, le Statut de l’Université d’État de Moscou Lomonossov et son règlement intérieur qui définit son appellation officielle : « École Supérieure de Traduction et d’Interprétation de l’Université d’État de Moscou Lomonossov » ainsi que son adresse juridique, ses objectifs, ses organes et leurs compétences, sa structure (départements et unités), l’élaboration de son budget, les domaines de la coopération internationale, les modalités d’enseignement, de recherche et d’autres activités liés au champ d’action des interprètes et des traducteurs.

Au sein de l’Université, l’activité de l’ESTI se déroule en étroite coopération avec les autres facultés dont les programmes éducatifs visent la communication internationale : Faculté des Lettres, Facultés des Langues étrangères et des études régionales, etc.

L’ESTI fonctionne dans le contexte éducatif spécifique formé par plusieurs universités spécialisées en formation des interprètes et des traducteurs tant en Russie que dans le monde entier. L’ESTI noue des contacts académiques et scientifiques avec ces établissements dans un esprit de d’échange libre et ouvert à l’expérience afin d’assurer la mobilité des étudiants, des enseignants et des chercheurs.


Diplômes délivrés et programmes de formation[modifier | modifier le code]

  1. Diplôme d’État d’Études supérieures, spécialisation traducteur, interprète
  2. Diplôme d’État de Bachelor en linguistique (licence en linguistique)
  3. Diplôme d’État de Master (Maîtrise) en traduction/interprétation/traductologie
  4. Diplôme d’État de Master (Maîtrise) en traduction/interprétation/traductologie
  5. Doctorat en linguistique comparée et la (en) traductologie
  6. Diplôme de formation post-universitaire en traduction dans le domaine de la communication professionnelle

Chaque diplôme est préparé dans le cadre d’un programme de formation :

  1. Programme de formation des spécialistes en traduction, interprétation et traductologie (5 ans)
  2. Programme de Bachelor en linguistique et communication multilingue (4 ans)
  3. Programme de Master en linguistique. Options : traduction/interprétation/traductologie (2 ans)
  4. Programme de Doctorat en linguistique comparée. Option : Traductologie (3 ans)
  5. Programme de formation post-universitaire en traduction dans le domaine de la communication professionnelle (2ans, cours de soir)

Langues enseignées à l’ESTI[modifier | modifier le code]

  1. Français
  2. Allemand
  3. Chinois
  4. Anglais
  5. Espagnol

Les plans d’études sont élaborés conformément aux objectifs de formation à l’ESTI et prévoient une approche pluridisciplinaire dans la formation de futurs traducteurs/interprètes. Les études de traduction et interprétation, sont précédées dans un premier temps des cours pratiques de langues et sont accompagnés ensuite des cours de perfectionnement linguistique. L'objectif est d'acquérir une maîtrise parfaite du russe et une connaissance très poussée d'au moins deux autres langues.

Examens de fin d’études[modifier | modifier le code]

Les études de traduction et d'interprétation à l’ESTI s'achèvent par un examen en cinq parties : • deux épreuves portant sur la traduction dans les combinaisons A-B et A-C • deux épreuves portant sur l’interprétation dans les combinaison A-B et A-C • un mémoire de fin d'études.

Mémoire de fin d’études / Thèse de Master[modifier | modifier le code]

Mémoire de fin d’études / Thèse de Master joue le rôle primordial dans l’évaluation des compétences et des connaissances du candidat au diplôme de l’ESTI. Le travail de mémoire est un travail personnel et original effectué dans le domaine de la traduction ou dans un domaine connexe. Il permet à l'étudiant d'utiliser les connaissances pratiques et théoriques qu'il a acquises tout au long de ses études et de mener à bien un projet personnel sur un sujet défini avec précision et traité avec rigueur.

Stage d’initiation au monde professionnel et stages professionnels[modifier | modifier le code]

Tous les étudiants inscrits aux programmes de « Spécialiste » et de « Bachelor » suivent deux stages professionnels. Ces stages se déroulent durant les deux semaines en été : •pour le programme de formation des bachelors les stages ont lieu à la fin du 6e semestre d’études, •pour le programme de formation des spécialistes les stages ont lieu à la fin du 6e et 8e semestres d’études.

Les stages se déroulent sous la tutelle des professeurs de l’ESTI en coopération avec les responsables du stage au sein des entreprises.

Les échanges internationaux et la mobilité des étudiants[modifier | modifier le code]

Chaque année, l’ESTI accueille des étudiants d’échange dans le cadre des accords institutionnels ou bilatéraux.

Vice versa, les étudiants inscrits dans un cursus d’études à l’ESTI (Spécialiste ou Bachelor) ont la possibilité d’effectuer un séjour d’études dans une université étrangère durant un semestre.

Structure des études[modifier | modifier le code]

La structure des études prévoit des enseignements obligatoires, des enseignements à option, repartis en branches d’études suivantes:

  1. Sciences humaines, sociales et économiques
  2. Sciences naturelles et exactes
  3. Disciplines de formation professionnelle générales
  4. Disciplines de formation professionnelle spécialisées,

ainsi que des stages professionnels et la rédaction d’un mémoire/thèse de fin d’études.

Les études sont organisées en cours magistraux, cours pratiques, séminaires, travaux dirigés. Une place importante est accordée au travail personnel des étudiants. Les technologies informatiques et multimédias sont largement utilisées dans la préparation et l’organisation des cours.

Contrôle des connaissances[modifier | modifier le code]

Chaque discipline fait objet d’une évaluation qui peut prendre une forme d’examen écrit ou oral ou d’épreuve écrite ou orale. Les modalités d’évaluation sont fixés dans le plan d’études de chaque discipline. Le barème des évaluations notées pour les examens est de 1 à 5, la note suffisante étant 3. Le barème d’évaluations notées pour les épreuves est « passable » ou « insuffisant ». En cas d’échec seulement, le candidat a droit a deux tentatives supplémentaire par une évaluation non réussie. La nouvelle note remplace la précédente.

Recherches scientifiques[modifier | modifier le code]

La recherche scientifique à l’ESTI est menée autour des axes prioritaires proposés par le Conseil scientifique de l’École et approuvés par le Conseil scientifique de l’Université. Ce sont:

  1. Théorie, histoire et méthodologie de la traduction
  2. Terminologie et terminographie
  3. Moyens informatiques de la traduction
  4. Le plurilinguisme et la diversité culturelle
  5. La langue et la culture russes face à la traduction

Afin de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine de la traductologie et impliquer les étudiants dans le travail de recherche, l’ESTI organise des colloques, des séminaires et des tables rondes sur des sujets ancrés dans les axes prioritaires scientifiques de l’ESTI. Tous les travaux de recherches correspondent aux domaines de spécialisation formulés dans les programmes d’études de formation des traducteurs et des interprètes au sein de l’ESTI.

Les conditions d’admission[modifier | modifier le code]

Les conditions d’admission à tous les facultés sont très sévères. Et l’ESTI n’est pas une exception. L’accès aux études de Spécialiste ou de Bachelor est ouvert uniquement aux titulaires d'un diplôme secondaire russe ou reconnu comme équivalent par la Commission d’expertise du Ministère de l’enseignement et de la recherche de la Russie et qui, de plus, ont réussi les examens d'admission à l'ESTI. À partir de l’année 2009 à la suite de la nouvelle législation (Loi sur l’enseignement 2008) l’inscription aux établissement de l’enseignement supérieur se fait sur les résultats des examens fédéraux de fin d’études secondaires (équivalent du baccalauréat français). Le taux de réussite des étudiants de l’ESTI est assez élevé ce qui s’explique avant tout par la sélection assez sévère à l’entrée. Le concours des candidats est en moyenne de 4 :1.

Il existe aussi un programme de formation post-universitaire. L’inscription est ouverte aux titulaires d’un diplôme national d’enseignement supérieur (Spécialiste, Bachelor ou Master) qui ont réussi le test d’admission dans une des langues étrangères choisie pour la future formation (anglais, français, allemand, espagnol).

Il est à noter que 25 % des promus du programme de formation post-universitaire des années 2005-2008 sont engagés comme traducteurs dans les agences de traduction, les maisons d’édition et les entreprises ou travaillent comme spécialistes de différents niveau (manager, chef de projet etc.) dans le domaine de la communication multilingue.

En ce qui concerne des étudiants de l’ESTI, il faut dire que la faculté accueille chaque année les étudiants pour la 1ère année du « bachelor », du « spécialiste » (programme de 5 années d’études), et pour le « master ». Les cours se déroulent en petites classes, avec en moyenne une dizaine d'étudiants pour les cours obligatoires pratiques de langue, de traduction ou d’interprétation. Les étudiants en « bachelor » ou en programme de formation de « spécialiste » ont près de 1000 heures d’études par semestre ce qui leur permet de totaliser de 35 à 40 crédits (le système de crédit n’étant pas encore adopté dans l’enseignement supérieur de Russie).

Le corps enseignant[modifier | modifier le code]

Il réunit les universitaires spécialistes dans leur domaine et professionnels reconnus membres de l’Union des Traducteurs de Russie, traducteurs littéraires et techniques, ainsi que les interprètes. Sont également invités aussi des professeurs des autres facultés de l’Université Lomonosov et des différentes universités russes et étrangères (États-Unis, Chine, Corée, Grande Bretagne, Belgique, France, Allemagne).

L’École Supérieure de Traduction et d’Interprétation porte une attention particulière à son intégration dans le monde professionnel. Chaque année l’École fait appel aux interprètes ou traducteurs pour enseigner dans le cadre de ses quatre programmes. Ils sont membres de l’UTR (Union des traducteurs de Russie), de l’AIIC (Association Internationale des Interprètes de Conférence), de l’Union des écrivains de la Russie, responsables des services de traduction ou d’interprétation d’entreprises et de grandes organisations internationales (ONU, UNESCO), collaborateurs des agences de traduction (Neotech, Janus etc.), des Maisons d’édition (AST, Géléos, Inostranka, Classica, Texte).

L’École fait appel aux traducteurs et interprètes ainsi qu’aux autres représentants du monde professionnel intéressés pour la conception et l’élaboration en commun de nouveaux standards d’enseignement dans le domaine de traduction et d’interprétation adaptés aux besoins de la vie professionnelle en vue de former les spécialistes capables de fournir des prestations de qualité immédiatement après la fin de leurs études.

Équipements[modifier | modifier le code]

Bibliothèque – Centre de ressource

Les étudiants, les chercheurs et les professeurs de l’ESTI ont accès libre aux fonds de la grande bibliothèque scientifique de l’Université Lomonossov. Ces derniers comptent plus de 9 millions de volumes dont plus de deux millions en langues étrangères.

La majorité des salles de cours est équipée par des moyens audiovisuels. L’ESTI dispose d’une salle spécialement équipée pour l’entraînement phonétique et rhétorique. Les cours de mathématiques, informatique et TAO organisés par les professeurs de la faculté des mathématiques appliquées et de l’informatique ont lieu dans les salles informatiques équipées du matériel performant.

En 2008 l’ESTI a mis en exploitation la salle spécialisée pour l’entraînement à la simultanée avec trois cabines doubles et 16 postes de travail au total équipées par le matériel SANAKO (The Lab 100 Simultaneous Interpretation Training System).

Dans son projet de développement l’ESTI prévoit de se doter du matériel pour équiper les salles multimédias, le laboratoire de doublage et de sous-titrage et des cabines pour l’entraînement à la simultanée. Ce développement sera possible avec l'acquisition de nouveaux locaux supplémentaires en 2010.