École supérieure de commerce d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École supérieure de commerce d'Amiens
Image illustrative de l'article École supérieure de commerce d'Amiens
Devise Nous cultivons l'art d'entreprendre
Informations
Type Grande école de commerce
Localisation
Coordonnées 49° 53′ 42″ N 2° 18′ 09″ E / 49.8951286, 2.3024619 ()49° 53′ 42″ Nord 2° 18′ 09″ Est / 49.8951286, 2.3024619 ()  
Ville Amiens
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Direction
Directeur Hervé Colas
Chiffres clés
Niveau Bac+6 (Mastère Spécialisé)
Diplômés/an 274 en 2009[1]
Divers
Affiliation France Business School, CGE
Site web www.france-bs.com

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École supérieure de commerce d'Amiens

L'École supérieure de commerce d'Amiens est membre de France Business School. Elle rassemble environ six cents élèves répartis en trois années d'études. Installée dans les locaux de l'ancien palais épiscopal d'Amiens depuis 1949, l'École supérieure de commerce d'Amiens forme chaque année environ deux cents étudiants. Recrutant à Bac+2, l'école propose un diplôme Bac+5 de grade master, elle occupe le Palais de l'Évéché.

Histoire de l'École de commerce[modifier | modifier le code]

Entrée de l'école

C’est en 1941 qu’on pensera à une formation supérieure pour les cadres du commerce et de l’industrie. Devant les difficultés que représentent l’occupation, les moyens de communications, la ville anéantie par les bombardements (il faut d’ailleurs que les élèves d’Amiens puissent suivre leurs études dans leur ville), le Docteur Christian Perdu, médecin accoucheur, 1er adjoint chargé de l’instruction publique, décide la création le 19 mai 1942 d'une « École Supérieure de Commerce ». L’École fait sa rentrée dans l’aile gauche de la bibliothèque municipale, rue de la République. Le 1er directeur de Sup de Co fut Maître Pierre Garnier qui, jusqu’en 1964, sera le 1er secrétaire de l’École. En 1944, l’école, toujours municipale, s’installe Place Saint Michel dans l’ancien évêché qu’elle partage avec l’École de Médecine. C’est d’ailleurs dans l’actuelle cafétéria que l’on disséquait les cadavres puisqu’elle faisait office de morgue en ces temps-là.

Il faut attendre 1962 pour que l’école appartienne aux groupes des « ESCAE ». En 1964, sous la direction de M. de Montigny, elle passe sous la tutelle de la chambre de commerce et la scolarité passe à 3 ans. Au début des années 1970, l’informatique est adoptée et l’on crée la méthode pédagogique américaine. En 1981, Monsieur Roger Mézin arrive à la direction de l’ESCAE.

Une affaire récente remet en cause les méthodes de management au sein de l'école : le 25 janvier 2012, des dirigeants de Sup de Co Amiens passent devant le tribunal pour harcèlement moral envers une ancienne employée[2],[3]. la plupart des dirigeants ont été relaxés par le tribunal à lexception de Jean-Louis MUTTE et uniquement concernant le délégué CGT.

La formation[modifier | modifier le code]

Première année[modifier | modifier le code]

La première année est une formation généraliste. Pendant deux semestres, les enseignements sont répartis selon trois catégories : les techniques de gestion, les comportements professionnels, les outils informatiques et langues. Ces enseignements ont pour objectif de placer les étudiants au même niveau d'apprentissage. En effet, ces derniers, provenant de classes préparatoires ou de formation diplômante Bac+2, n'ont pas toujours les mêmes connaissances dans les domaines abordés. Des outils informatiques sont enseignés en première année et cet acquis est nécessaire pour passer en deuxième année. Les étudiants, en parallèle du cours d'études marketing, apprennent à se servir de logiciels d'études statistiques. Des stages sont prévus à la première année et au premier semestre de la deuxième année. Les élèves doivent effectuer en groupe des stages auprès d'entreprises amiénoises. Ces stages sont prévus pour durer un semestre au minimum. Les étudiants doivent en réaliser au minimum trois pendant leurs deux premières années dans l'école. Des projets associatifs peuvent également être mis en place par les étudiants.

Deuxième année[modifier | modifier le code]

Elle se veut plus spécialisée que la première. Au premier semestre se termine l'apprentissage généraliste des étudiants et, pendant le deuxième, ces derniers choisissent différents modules. La deuxième année se clôture par un séminaire de recherche, visant à préparer les étudiants à leur mémoire de troisième année, et par un stage généraliste de 13 semaines minimum. En deuxième année les étudiants doivent également mettre sur pied un projet de création d'entreprise, projet qui sera évalué devant un jury.

Procès contre les dirigeants de l'école pour harcèlement moral[modifier | modifier le code]

Le 25 janvier 2012, des dirigeants de Sup de Co Amiens passent devant le tribunal pour harcèlement moral[2]. Les faits remontent au 23 juillet 2009, Mireille Dimpre, une ancienne membre du comité de direction de 48 ans, qui avait mal vécu sa rétrogradation,datant de 2004, selon l'accusation, s'était défenestrée depuis son bureau, au deuxième étage du bâtiment principal de cette école de commerce[4]. Le directeur de l'école, Roger Davis, a notamment été mis en cause au quatrième jour du procès[5]. Celui-ci a été totalement relaxé par le tribunal.

France Business School[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2013, création de France Business School regroupant le groupe Sup de Co Amiens Picardie, le groupe ESC Bretagne Brest, le groupe ESC Clermont et l'ESCEM.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]