École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art (ENSAAMA), communément dénommée École Olivier-de-Serres, est une école d'art publique située dans le 15e arrondissement de Paris, rue Olivier-de-Serres.

Depuis le début du XXe siècle, l'école était également surnommée les « Arts-A » (prononcer : Zarza).

Historique[modifier | modifier le code]

L'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art (ENSAAMA) est issue de l’École des arts appliqués à l’industrie[1], fondée en 1922, et de l’École des métiers d’art, fondée en 1941, et qui occupait les locaux de l'ancien hôtel Salé, rue de Thorigny, actuel musée Picasso.

Enseignements[modifier | modifier le code]

La vie de l'école s'organise autour de différents ateliers (sculpture, décor mural, céramique, impression textile, architecture d'intérieur, communication visuelle, esthétique industrielle) auquel des intervenants reconnus viennent apporter leur expertise : Serge Mouille assura la direction de l’atelier d’orfèvrerie dans les années 1950, Roger Tallon, Georges Patrix, Denis Huisman, Jacques Fillacier, le sculpteur Stahly, l'architecte Paul, entre autres, animèrent dans l'école le premier cours d'esthétique industrielle en France en 1958.

En 1956, l'ENSAAMA ouvre la première formation en design industriel de France (la section s'appelle alors « esthétique industrielle »). La section, qui existe encore aujourd'hui, s'appelle désormais « design de produits ».

En 1969, l'ENSAAMA s'installe dans ses nouveaux locaux, construits rue Olivier-de-Serres, et se fait progressivement connaître sous le nom de cette rue.

Dans les années 1980, l'école innove en proposant un concours accessible aux élèves de seconde. Une fois dans l'école, la formation permet aux élèves de se familiariser avec toutes les techniques artistiques enseignées, tout en continuant de suivre une formation de matières générales afin de passer le bac et être admissible en BTS. Cette option a été depuis supprimée.

En plus des ateliers précités, l'école propose des BTS qui offrent une formation en 2 ans après un baccalauréat « arts appliqués » le plus souvent, ou après une année de mise à niveau en arts appliqués (MANAA).

En 2006, l'école a fêté les 50 ans de sa section « design ».

Situation actuelle[modifier | modifier le code]

L'ENSAAMA est aujourd'hui une école publique qui accueille 710 élèves pour des formations artistiques post-bac, à caractère professionnel diversifié. C’est actuellement l'un des 4 établissements majeurs de Paris de préparation aux métiers d'art (avec les écoles Boulle, Duperré et Estienne), écoles qui possèdent toutes une solide renommée dans le domaine des arts appliqués et des métiers d’art, fruit de leurs 150 ans d'ancienneté.

Diplômes[modifier | modifier le code]

Quelques anciens élèves et professeurs[modifier | modifier le code]

Aumôniers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Celle-ci fut, en 1956, la première école féminine professionnelle, elle-même issue de la fusion des écoles Germain-Pilon et Bernard-Palissy en 1925 et du Cours supérieur d'esthétique industrielle fondé, en 1958, par Jacques Viénot et qui occupait alors les locaux de l'actuelle École supérieure des arts appliqués Duperré, rue Dupetit-Thouars.

Liens[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

(M) Ce site est desservi par la station de métro Convention.

Liens externes[modifier | modifier le code]