École nationale de police du Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École nationale de police
Image illustrative de l'article École nationale de police du Québec
Devise : Savoir, agir, être
Coordonnées
Localisation Nicolet, Québec
Drapeau du Canada Canada
Adresse 350, rue Marguerite-D'Youville
Coordonnées 46° 13′ 44″ N 72° 36′ 59″ O / 46.229, -72.6165 ()46° 13′ 44″ Nord 72° 36′ 59″ Ouest / 46.229, -72.6165 ()  
Site web www.enpq.qc.ca
Informations
Fondation 1968
Régime linguistique Français
Budget 35 636 317 $ (2011)
Directeur Marie Gagnon
Chiffres clés

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
École nationale de police du Québec

L'École nationale de police du Québec est l'endroit où tous les aspirants policiers reçoivent la formation nécessaire afin d'exercer le métier de policier au Québec. Le 1er septembre 2000 au Québec, l'École remplace l'Institut de police du Québec (au même endroit, mais d'un nom différent) en vertu de la Loi sur la police. Elle est située à Nicolet, au Centre-du-Québec.

L'École est membre du réseau international Francopol, voué à l'amélioration de la formation et des pratiques policières en Francophonie.

Description[modifier | modifier le code]

Les aspirants policiers du Québec doivent terminer une formation technique dans un des collèges dispensant la formation au Québec pour ensuite suivre la formation intensive de 15 semaines à l'École. Sauf lors de circonstances exceptionnelles, neuf cohortes de 72 aspirants (pour un total de 648) sont formées chaque année à l'École.

L'École ne se contente pas de fournir la formation aux aspirants policiers. Elle donne des formations plus avancées pour les policiers et d'autres organismes requérant son expertise. Elle met également à la disposition de la communauté des locaux pour y tenir des colloques et réunions. L'École héberge également un centre sportif qui est mis à la disposition du Service des loisirs de la ville de Nicolet.

Histoire[modifier | modifier le code]

École nationale de police du Québec

Le séminaire de Nicolet a été fondé en 1803. L'édifice de ce dernier devient rapidement trop petit et en 1826, l'évèque de Québec, Mgr Bernard-Claude Panet, choisit un emplacement pour un nouvel édifice. Il retient le projet de l'abbé Jérôme Demers qui fait appel à l'architecte Thomas Baillairgé. La construction du nouvel édifice est amorcé en 187 pour être terminé en 1836, bien que des cours furent dispensé dans celui-ci à partir de 1831. Le bâtiment ainsi que les détails architecturaux sont conçus par Baillairgé et l’aménagement intérieur par Demers. Une chapelle intérieur est aménagé selon les plan de Victor Bourgeau. En 1903, on ajoute une chapelle extérieur est conçu par Louis Caron est ajouté à l'ensemble[1].

Le Séminaire ferme ses portes au cours de la réforme de l'éducation du gouvernement de Jean Lesage. Il abrite l'École nationale de police du Québec depuis 1969. l'édifice du séminaire de Nicolet, a été reconnu monument historique par le ministère des Affaires culturelles le 24 octobre 1973 après qu'un incendie aie détruit sa une partie de sa façade et une aile latérale. La chapelle extérieure est démoli en 1987 en raison de déformation importante créer par le tassement du sol argileux. Un projet de restauration a été exécuté au cours des années 2000[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Séminaire de Nicolet », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 24 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]