École militaire de l'air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec école de l'air.
École militaire de l'air
Image illustrative de l'article École militaire de l'air
Informations
Fondation 1925
Type Grande école militaire
Localisation
Coordonnées 43° 37′ 09″ N 5° 06′ 36″ E / 43.619222, 5.110028 ()43° 37′ 09″ Nord 5° 06′ 36″ Est / 43.619222, 5.110028 ()  
Ville Salon-de-Provence
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Campus base aérienne 701
Chiffres clés
Étudiants 78 dont 22 femmes
Divers
Site web ecole-air.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École militaire de l'air

L’École militaire de l’air est une école militaire formant des officiers de l’armée de l'air française. Elle est l'équivalent de l'École militaire interarmes pour l'armée de terre ou l'École militaire de la flotte pour la Marine nationale.

Historique[modifier | modifier le code]

L'école a été créée en 1925 à Versailles. Appelé dans un premier temps, le centre d’études de l’aéronautique, il devient l’école militaire de l’air et s’implante à Salon-de-Provence.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Le drapeau de l’école est décoré de la Légion d’honneur, de la Croix de guerre 1939-1945, de la Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs et de la médaille de l'Aéronautique.

Définition héraldique[modifier | modifier le code]

« Rondache d’azur clair à la filière d’or à une aigle éployée d’azur sombre posée sur un mont de tanné, une nuée d’argent issant de dextre et chargée d’un poignard au naturel posé en barre. »

  • Symbolisme de l’insigne:

L’insigne de l’École militaire de l’air, issu d’un concours lancé auprès des promotions 1946-1947, symbolise l’élève-officier de l’EMA (un aigle déjà adulte) prêt à prendre son envol depuis un sommet escarpé (les épreuves des études militaires et scientifiques) afin d’atteindre un poignard d’officier placé dans les cieux (la consécration de la fin du cycle de formation).

Recrutement et formation[modifier | modifier le code]

L’école militaire de l’air permet aux meilleurs sous-officiers de l’armée de l’air de devenir officiers d’active dans le corps du personnel navigant. Pour être officiers des bases aériennes, officiers mécaniciens. Cette disposition est également étendue aux officiers sous contrat (OSC).

Le recrutement a lieu par voie de concours et la scolarité dure deux années[1],[2].

Missions[modifier | modifier le code]

L'école assure la formation initiale des officiers des bases aériennes, des officiers mécaniciens issus du recrutement interne. Chargés d'encadrer des équipes de sous-officiers et militaires de rang, les officiers des bases et les officiers mécaniciens doivent être rigoureux et organisés. Être officier dans l'armée de l'air nécessite aussi des compétences techniques pointues.

Gardes au drapeau de l'École d'officiers de l'armée de l'air (regroupement de l'École de l'air, de l'École militaire de l'air, du Groupement des Écoles de l'administration de l'armée de l'air et du Cours spécial de formation des officiers) ; le colonel Sylvie Mouzin, commandant le GFIO, défile en tête. Défilé du 14 juillet 2008 sur les Champs-Élysées, Paris.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

L'école militaire de l'air est implantée sur la base aérienne 701 au sud de Salon-de-Provence dans le département des Bouches-du-Rhône. La base aérienne accueille également quatre autres écoles :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]