École mathématique de Varsovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'École mathématique de Varsovie (polonais : Warszawska szkoła matematyczna) était un groupe de mathématiciens polonais de Varsovie qui ont été actifs entre les deux guerres, tout particulièrement dans les domaines de la logique, la théorie des ensembles, la topologie et l'analyse réelle. Elle a publié le journal Fundamenta Mathematicae. C'est dans ce journal, qu'en 1933, Alfred Tarski — dont l'illustre carrière s'est poursuivie quelques années plus tard à l'Université de Californie — a publié son célèbre théorème de Tarski : on ne peut définir dans le langage de l'arithmétique la vérité des énoncés de ce langage.

Membres[modifier | modifier le code]

Parmi les plus notables membres de l'École mathématique de Varsovie, on peut citer:

De plus, parmi les logiciens de l'École de Lvov-Varsovie, travaillant à Varsovie, on trouve:

L'analyse de Fourier a été abordée par:

Voir aussi[modifier | modifier le code]