École française d'Extrême-Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue de l'ancien musée Louis Finot créé par l' école d'Extrême-Orient à Hanoï, aujourd'hui musée national d'histoire vietnamienne.

L'École française d'Extrême-Orient (EFEO) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel français spécialisé dans l'étude des civilisations de l'Asie. Il a été fondé en 1898.

Historique[modifier | modifier le code]

EFEO.png

Ayant pour origine la mission archéologique d'Indochine, l'École française d'Extrême-Orient est fondée en 1898 et s'installe en 1900 à Hanoï. Un arrêté[1] fixe ses missions et ses statuts.

La Mission archéologique d’Indochine créée en 1898 à Saïgon puis rebaptisée en 1900 École française d’Extrême-Orient (EFEO, efeo.fr) est un établissement relevant du ministère français chargé de la Recherche dont la vocation est de contribuer aux recherches de haut niveau et à la formation des chercheurs dans les sciences humaines et sociales appliquées au sous-continent indien, à l’Asie du Sud-Est et à l’Asie orientale (p. ex. Chine et Japon).

Le réseau de dix-huit implantations de l’EFEO embrasse douze pays, de l’Inde au Japon. Les enseignants-chercheurs y jouissent de conditions de travail exceptionnelles : accès direct aux ressources locales, collaboration suivie avec des spécialistes partenaires, réseau facilitant l’exploration de thèmes transversaux –tels la diffusion et l’adaptation du bouddhisme à l’ensemble du continent asiatique, les réseaux marchands etc. Il permet d’entretenir dans la durée des coopérations locales et des échanges internationaux entre scientifiques orientalistes.

Historiquement liée à l'archéologie, à l'histoire et aux langues de l'Asie, ses champs de recherche s'ouvrent désormais aussi à l'ethnologie.

Les centres de l'École[modifier | modifier le code]

L'EFEO à Pondichéry

Thèmes de recherches principaux[modifier | modifier le code]

Si chacun des centres est généralement affecté à un champ de recherche lié à sa localisation, les équipes de recherche travaillent sur des thèmes plus larges et les projets peuvent mettre en relation plusieurs centres travaillant sur un objectif commun.

Les équipes de recherche sont regroupées selon les thèmes suivants :

  • Indologie ;
  • Bouddhisme ;
  • Histoire et anthropologie du monde chinois ;
  • Asie du Sud-Est : échanges, religion, État ;
  • Histoire et anthropologie japonaise ;
  • État et société en Péninsule indochinoise : Le Viêt Nam et ses voisins dans son évolution historique ;
  • Archéologie du monde khmer ;
  • Archéologie et histoire de l'art de la Corée.

Le siège social à Paris[modifier | modifier le code]

Le siège est à Paris XVIe, 22 avenue du Président Wilson.

Les directeurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Catherine Clémentin-Ojha et Pierre-Yves Manguin, Un Siècle pour l'Asie, l'École française d'Extrême-Orient, 1898-2000, Les Éditions du Pacifique/École française d'Extrême-Orient, Paris, 2001

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir Bulletin de l'École Française d'Extrême-Orient, tome I, 1901