École du Yin-Yang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'École du Yin-Yang est une école de pensée chinoise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Les principes directeurs de l'École sont fort anciens. Le Yin et le Yang sont mentionnés déjà dans le Dao De Jing et la Théorie des Cinq éléments date d'au moins le Classique des documents.

Ces principes sont érigés en système à l'époque des Royaumes combattants, les adeptes mettant également les Cinq éléments en rapport avec les Cinq Vertus. La personnalité dominante de ces débuts est le philosophe Zou Yan de l'État de Qi.

La Dynastie Han[modifier | modifier le code]

Contrairement à d'autres écoles, l'École du Yin-Yang n'est pas écartée par l'orthodoxie confucéenne lorsque celle-ci est constituée sous l'impulsion de l'Empereur Han Wudi. Son influence se fait sentir notamment sur la cosmologie, Dong Zhongshu élaborant l'idée de trinité entre le Ciel, la Terre et l'Homme (en la personne du Prince), dont l'activité harmonique assurerait l'ordre universel.

Réagissant aux idées magiques de l'École, présentes déjà chez Zou Yan et encore influentes en son temps, Wang Chong dénonce ce qu'il voit comme la superstition, les fables et le mensonge. En empruntant des idées naturalistes au taoïsme (tout en laissant de côté les aspects plus spirituels), il rejette le rôle déterminant de l'homme qui n'occupe pas, selon lui, plus de place dans l'univers qu'une puce sous une robe. Cet effort critique n'est cependant pas poursuivi.