École de Copenhague (exégèse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’école de Copenhague, aussi connue comme étant le courant minimaliste de l'exégèse biblique, est un courant de pensée né à la fin des années 1960 qui s'oppose à l'archéologie biblique (mouvement tombé en désuétude à partir des années 1970) et qui nie toute valeur historique à la Bible non corroborée par des évidences archéologiques[1]. Elle doit son nom au fait que deux de ses fondateurs enseignaient à l'université de Copenhague : Niels Peter Lemche et Thomas L. Thompson.

Selon ce courant, par exemple Keith W. Whitelam dans son ouvrage L'invention de l'Israël antique : le bâillonnement de l'histoire palestinienne, l'ancien royaume d’Israël serait une pure fiction[2].

Certains chercheurs de l'école de Copenhague vont jusqu'à accuser les sionistes de favoriser le recours à l'archéologie biblique afin de justifier l'établissement de l'État d'Israël et la mainmise sur les terres palestiniennes.

Ce courant de pensée a vu le jour à la fin des années 1960 comme une réaction au mouvement de l'archéologie biblique mais suite aussi à la découverte d'évidence archéologique au Moyen-Orient contradictoire avec la version biblique.

Les principaux représentants de l'école de Copenhague sont :

Critiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs critiques ont été formulées à l'encontre de l'école de Copenhague notamment par Kenneth Anderson Kitchen et Israël Finkelstein. Quant à William G. Dever, il a commencé par critiquer l'école de Copenhague notamment en publiant son livre Aux origines d'Israël : Quand la Bible dit vrai[4] avant de se rétracter en 2007 dans un entretien accordée à Hershel Shankes et publié dans la revue Biblical Archaeology Review et réclamer son appartenance au courant minimaliste[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Can a ‘History of Israel’ Be Written? Sheffield, Sheffield Academic Press, 1997, 201 pp. [T. & T. Clark: 2005 - ISBN 0-5670-4320-7 http://www.airtonjo.com/reviews02.htm
  2. The Invention of Ancient Israel: The Silencing of Palestinian History ISBN 0415107598
  3. a et b Dever, William G. (mars / avril 2007). "Perdre la foi". Biblical Archaeology Review 33 (2): 54. (Entretien avec quatre érudits bibliques par Hershel Shanks)
  4. Aux origines d'Israël. Quand la Bible dit vrai, par William G. Dever, éditions Bayard, 2005