École active bilingue Jeannine-Manuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École active bilingue Jeannine-Manuel
Image illustrative de l'article École active bilingue Jeannine-Manuel
Centre Annenberg des Arts et des Sciences.
logo
Généralités
Création 1954
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 52″ N 2° 17′ 28″ E / 48.847762, 2.29101848° 50′ 52″ Nord 2° 17′ 28″ Est / 48.847762, 2.291018  
Adresse 70 rue du Théâtre
75015 Paris
Cadre éducatif
Directeur Mme Élisabeth Zéboulon
Formation Élémentaire, Primaire Collège et Lycée général
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg

L’École Jeannine-Manuel (EJM) (anciennement appelée EABJM ou École active bilingue Jeannine-Manuel) est un établissement d'enseignement français, principalement basé à Paris et disposant d'un internat situé à Marcq-en-Barœul, près de Lille. Elle se présente comme la plus importante école privée non confessionnelle de France. Considéré comme l'un des meilleurs établissements de la capitale[1], il a été désigné meilleur lycée de France en 2013[2]. L'école accueille les enfants de 4 à 18 ans, de la maternelle au baccalauréat français ou international.

Ce site est desservi par la station de métro Avenue Émile Zola.

Les origines[modifier | modifier le code]

En 1954, Jeannine Manuel crée l’École active bilingue pour accomplir la mission qu’elle s’était fixée au lendemain de la guerre : travailler à la compréhension internationale par l’éducation bilingue, le brassage des cultures et une innovation pédagogique constante à l’écoute du monde. Le premier bâtiment de l'EABJM fut un immeuble situé avenue de La Bourdonnais, avant de cesser son activité au début des années 1990. Le principal bâtiment et siège social de l'établissement se trouve au 70, rue du Théâtre, dans le 15e arrondissement.

Cette école compte aujourd’hui 2 900 élèves de 65 nationalités différentes[3], répartis en cinq établissements.

Une fondation Jeannine-Manuel a été fondée sous l’égide de la Fondation de France[4], afin de proposer des bourses d'études, et de conserver à l'école les moyens de rester pionnière dans le domaine de l'innovation pédagogique.

Fonctionnement de l’école[modifier | modifier le code]

L'école est régie par une association soumise à la loi de 1901, à but non lucratif (mais était jusqu'au début des années 2000 une société anonyme au capital de 11 000 000 euros). Elle est associée à l'UNESCO et a passé un contrat d’association avec l’État, ce qui lui permet de bénéficier d'enseignants de l'Éducation nationale et de recevoir des subventions. Les autres prestations offertes sont financées par les familles, le coût de la scolarité étant élevé[5].

Sa particularité est de proposer un enseignement bilingue. Plusieurs cours sont enseignés aussi bien en anglais qu'en français. Les deux langues sont enseignées aux enfants dès leur plus jeune âge. Ceci permet aux élèves, français comme étrangers, d'acquérir un bon niveau en anglais et dans de plus grandes classes de passer plusieurs certificats de langues. L'école permet d’apprendre de nombreuses langues tels que l'espagnol, l'italien, l'allemand, le japonais et le chinois, et de passer le Baccalauréat français avec option internationale, le baccalauréat international, ainsi que des examens de l'université de Cambridge.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Ecole active bilingue Jeannine Manuel confirme son excellent niveau - article publié sur le site de La Tribune le 24 avril 2010.
  2. Page de l'EABJM dans le palmarès 2013 des lycées de France
  3. Page à propos de l'EABJM
  4. Page à propos de la fondation de l'école
  5. Pour exemple :1 670 euros par trimestre de la 6e à la terminale en 2012-2013.
  6. Anne Fulda, « Amanda Sthers, écrivain people », in Le Figaro, vendredi 15 février 2013, p. 16.

Lien externe[modifier | modifier le code]