Éclipse lunaire du 21 décembre 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photo prise de Miami, en Floride à 07:52 UTC. La couleur rougeâtre de la Lune serait due aux poussières de l'éruption du volcan Merapi en Indonésie le 26 cctobre

L'éclipse lunaire du 21 décembre 2010 s'est produite de 5:27 à 11:06 UTC le 21 décembre, coïncidant avec la date du solstice d'hiver. Elle était visible dans son intégralité comme une éclipse lunaire totale en Amérique du Nord et du Sud, l'Islande et le nord de la Scandinavie.

Événement[modifier | modifier le code]

L'éclipse de décembre 2010 a été la première éclipse lunaire totale en près de trois ans, depuis celle de février 2008[1]. Elle est la deuxième éclipse de Lune en 2010. La première était une éclipse partielle de Lune le 26 juin 2010.

L'éclipse lunaire a été l'éclipse totale de se produire le jour du solstice d'hiver du Nord (été austral Solstice) depuis 1638, et seulement la deuxième dans l'ère commune. La prochaine sera [2]. Depuis le début de l'ère commune, ce fut également la deuxième éclipse lunaire totale coïncidant avec le solstice de décembre (solstice d'hiver pour l'hémisphére nord ou d'été pour l'hémisphère sud). La première avait eu lieu le 21 décembre 1638. La prochaine, suivant le cycle métonique, est attendue pour le 20 décembre 2029.

L'éclipse solaire consécutive est partielle et a lieu le 4 janvier 2011 ; elle est visible en Europe, Afrique du Nord et dans l'ouest de l'Asie.

Progression vue depuis São Paulo, Brésil.

Visibilité depuis la Terre[modifier | modifier le code]

Zones de visibilité de l'éclipse
  • le phénomène a été visible comme une éclipse lunaire totale en Amérique du Nord et du Sud, le 21 décembre de 5h27 à 11h06 (temps UCT), mais les observateurs de la côte ouest de l'Amérique du Sud n'ont pu en voir la fin, survenue après le coucher de la Lune.
  • les observateurs européens n'ont pu observer le phénomène correctement que sous les plus hautes latitudes (nord de la Scandinavie).
  • en Afrique, Moyen-Orient et Asiecentrale, l'éclipse a été peu visible ou invisible
  • au Japon et aux Philippines le phénomène est apparu comme une éclipse partielle, visible juste après le coucher du soleil.
Panorama du ciel durant l'éclipse lunaire du 21 décembre 2010, vu du site de l'observatoire du Cerro Paranal, au Chili. Le disque rougeâtre de la Lune se voit sur la droite de l'image.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Précédée par Suivie par
26 juin 2010
(partielle)
21 décembre 2010
(totale)
15 juin 2011
(totale)