Écho inversé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'écho inversé ou écho inverse est un effet sonore qui consiste à enregistrer l'écho produit par un signal joué à l'envers, et à ensuite inverser le tout pour obtenir le signal original avec son écho inversé. L'écho précède ainsi le son qui l'a produit.

Cet effet est souvent employé sur les voix dans les films d'horreur. L'écho inversé produit un effet progressif qui ajoute de la tension et de l'intensité à une scène. Il peut aussi être employé pour créer des explosions ou des effets d'ambiance. L'écho inversé aurait été inventé par Jimmy Page qui affirme l'avoir mis au point lors de l'enregistrement d'un single des Yardbirds, Ten Little Indians en 1967[1]. L'effet figure sur plusieurs chansons de Led Zeppelin.

Défaut des enregistrements magnétiques[modifier | modifier le code]

Les enregistrements magnétiques sur bande peuvent présenter un effet de pré-écho (en) dû à une copie accidentelle, par contact, du signal d'une spire de la bobine de bande magnétique sur une autre, qui devient audible quand la bande n'a pas de signal, avant le début de l'enregistrement, et que le morceau commence avec une attaque vigoureuse.

Chansons et morceaux avec un effet d'écho inversé[modifier | modifier le code]

L'écho inversé a été fréquemment employé dans le rock et le metal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Brad Tolinski and Greg Di Bendetto, "Light and Shade", Guitar World, January 1998.