Échelle de dépression de Hamilton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’échelle de dépression de Hamilton (en anglais, Hamilton Rating Scale for Depression : HRSD, aussi appelée Hamilton Depression Rating Scale : HDRS et abrégé par HAM-D) est un questionnaire à choix multiples que les cliniciens américains peuvent utiliser pour mesurer la sévérité de la dépression majeure d'un patient[1]. Max Hamilton a le premier publié en 1960 l'échelle que tente de mesurer ce questionnaire[2], l'a révisé et évalué en 1966[3], en 1967[4], en 1969[5] et en 1980[6]. Lors de sa publication, il était qualifié de gold standard, mais depuis le test et les bases conceptuelles ont été remises en question[7]. Hamilton a également indiqué que son test ne pouvait servir d'instrument de diagnostic[8].

Le questionnaire mesure la sévérité des symptômes observés lors d'une dépression (par exemple, troubles de l'humeur, insomnie, anxiété et amaigrissement). En 2011, c'est l'un des plus utilisés dans le milieu médical américain pour évaluer la dépression.

Le clinicien choisit l'une des réponses proposées en interrogeant le patient et en observant ses symptômes. Chaque question a de 3 à 5 choix de réponses en ordre croissant de sévérité. Dans le premier questionnaire publié en 1960, les 17 questions servaient à établir le score final (HRSD-17)[9]. Les questions 18 à 21 permettent de mieux juger de la dépression (variation diurne des symptômes paranoïaques). Un guide d'entrevue structuré est aussi disponible[10].

Le premier questionnaire d'Hamilton était composé de 17 questions ; d'autres questionnaires ont été proposés, un comportant jusqu'à 29 questions (HRSD-29)[11],[12],[13],[14]. Les cliniciens peuvent utiliser le HRSD au lieu ou en concomittance avec l'échelle de dépression de Montgomery et Åsberg (MADRS), le Beck Depression Inventory (BDI), le Zung Self-Rating Depression Scale, le Wechsler Depression Rating Scale[15], le Raskin Depression Rating Scale[16], l’Inventory of Depressive Symptomatology (IDS), le Quick Inventory of Depressive Symptomatology (QIDS)[17] ou d'autres questionnaires[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hamilton Rating Scale for Depression » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) J. L. Hedlund et B. W. Viewig, « The Hamilton rating scale for depression: a comprehensive review », Journal of Operational Psychiatry, no 10,‎ 1979, p. 149-165
  2. (en) M. Hamilton, « A rating scale for depression », Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry, no 23,‎ 1960, p. 56-62 (PMID 14399272)
  3. (en) M. Hamilton, « Assessment of change in psychiatric state by means of rating scales », Proceedings of the Royal Society of Medicine, no 59 (Suppl. 1),‎ 1966, p. 10-13 (PMID 5922401)
  4. (en) M. Hamilton, « Development of a rating scale for primary depressive illness », British Journal of Social and Clinical Psychology, no 6,‎ 1967, p. 278-96 (PMID 6080235)
  5. (en) M. Hamilton, « Standardised assessment and recording of depressive symptoms », Psychiatria, Neurologia, Neurochirurgia, no 72,‎ 1960, p. 201-205 (PMID 5792061)
  6. (en) M. Hamilton, « Rating depressive patients », Journal of Clinical Psychiatry, no 41,‎ 1980, p. 21-24 (PMID 7440521)
  7. (en) R. M. Bagby, A. G. Ryder, D. R. Schuller et M. B. Marshall, « The Hamilton Depression Rating Scale: has the gold standard become a lead weight? », American Journal of Psychiatry, vol. 161, no 12,‎ 2004, p. 2163–77 (PMID 15569884, DOI 10.1176/appi.ajp.161.12.2163)
  8. (en) G. E. Berrios et A. Bulbena, The Hamilton Depression Scale and the Numerical Description of the Symptoms of Depression,‎ 1990, p. 80-92 in P. Bech (dir.) et A. Coppen (dir.), The Hamilton Scales, Heildeberg, Springer
  9. (en) HDRS-17: Hamilton Depression Rating Scale (HDRS) sur le site de Servier. Consulté le 30 juin 2008
  10. (en) J. B. W. Williams, « A structured interview guide for the Hamilton Depression Rating Scale », Archives of General Psychiatry, vol. 45,‎ 1989, p. 742-747 (PMID 3395203)
  11. HRSD-7 :
    • [PDF] (en) CANMAT, 7-Item Hamilton Rating Scale for Depression : HAMD-7, Canadian Network for Mood and Anxiety Treatments (lire en ligne)
    • (en) R. McIntyre, S. Kennedy, R. M. Bagby et D. J. Bakish, « Assessing full remission », Journal of Psychiatry and Neuroscience, vol. 27,‎ 2002, p. 235-239 (PMID 12174732)
  12. HRSD-21 : [PDF] (en) The Hamilton Rating Scale for Depression] (to be administered by a health care professional), UMass HealthNet,‎ février 1997 (lire en ligne)
  13. HRSD-24 : (en) « Hamilton Depression Rating Scale - 24 item] (to be completed by a trained clinician) », J. Wesson Ashford, M.D., Ph.D.
  14. HRSD-29 : (en) J. B. W. Williams, M. J. Link, N. E. Rosenthal et M. Terman, Structured Interview Guide for the Hamilton Depression Rating Scale, Seasonal Affective Disorders Version (SIGHSAD), New York, New York Psychiatric Institute,‎ 1988
  15. (en) H. Wechsler, G.H. Grosser et B. L. Jr Busfield, « The depression rating scale: a quantitative approach to the assessment of depressive symptomatology », Archives of General Psychiatry, vol. 9,‎ 1963, p. 334-343 (PMID 14045262)
  16. (en) A. Raskin, J. Schulterbrandt, N. Reatig et J. J. McKeon, « Replication of factors of psychopathology in interview, ward behavior and self-report ratings of hospitalized depressives », Journal of Nervous and Mental Diseases, vol. 148,‎ 1969, p. 87-98 (PMID 5768895)
  17. (en) Inventory of Depressive Symptomatology (IDS) & Quick Inventory of Depressive Symptomatology (QIDS) in IDS/QIDS: Instruments in English and Multiple Translations du Epidemiology Data Center de l'Université de Pittsburgh, 2008. Consulté le 27 juin 2008.
  18. (en) Shawn M. Thomas, Psychiatric Rating Scales for Depression sur le site www.neurotransmitter.net. Consulté le 30 juin 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]