Échecs transcendentaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Roi noir sur case blanche a8
Reine noire sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Fou noir sur case noire d8
Tour noire sur case blanche e8
Cavalier noir sur case noire f8
Tour noire sur case blanche g8
Cavalier noir sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case noire e7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case noire d2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Fou blanc sur case noire a1
Tour blanche sur case blanche b1
Cavalier blanc sur case noire c1
Roi blanc sur case blanche d1
Tour blanche sur case noire e1
Cavalier blanc sur case blanche f1
Reine blanche sur case noire g1
Fou blanc sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
échecs transcendentaux. Une des nombreuses positions de départ possibles.

Les échecs transcendentaux sont une variante du jeu d'échecs, inventée en 1978 par Maxwell Laurent.

Le principe est à peu près le même que dans la variante Fischer Random Chess, à la différence notamment de la non-symétrie des positions initiales de chaque camp. Dans les échecs transcendantaux les positions de départ des pièces sur les première et huitième rangées sont déterminées aléatoirement, avec la restriction que les fous soient sur des cases de couleurs opposées. Il y a 8 294 400 positions possibles au total dans cette variante (contre 960 dans la variante des échecs aléatoires Fischer), en raison du fait que le roi doive être situé entre les tours : dans les échecs transcendantaux il n'y a pas de telle règle, de sorte que le roi peut se trouver sur n'importe quelle case de la première ligne au départ. Aussi, il n'y a pas de roque. De plus, chaque joueur peut, pour son premier coup, intervertir deux pièces (au lieu de jouer).

Tandis qu'en Fischer Random Chess les deux camps ont une position symétrique, il y a ici 1 chance sur 2 880 que les noirs et les blancs aient la même position de départ. Ceci peut créer des inégalités en position. Pour équilibrer les déséquilibres inhérents à un tel système, les joueurs peuvent s'accorder à jouer une partie avec la position des noirs et l'autre avec celle des blancs, sur une même position initiale ; auquel cas un joueur peut gagner en remportant une partie plus une nulle au minimum.