Échange de données informatisées pour l'administration, le commerce et le transport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

EDIFACT est l'acronyme pour Échange de données informatisées pour l'administration, le commerce et le transport (en anglais, Electronic Data Interchange for Administration, Commerce and Transport), qui est une norme des Nations unies décrivant des modalités techniques pour l'échange de données informatisé (EDI) dans différents secteurs industriels.

EDIFACT définit à la fois une syntaxe et un contenu pour les messages EDI.

La norme générale est adaptée par des organismes de normalisation nationaux et sectoriels, afin de mieux prendre en compte les besoins de chaque branche d'activité. En France on peut en particulier citer les normes GENCOD (grande distribution), INOVERT (transport), ODETTE (automobile) et ETEBAC (banque).

Au moins deux fois par an, la norme fait l'objet d'une mise à jour globale. L'ensemble de cette mise à jour fait l'objet de la création d'un nouveau répertoire des données et messages. Chaque répertoire est identifié par l'année (sur deux chiffres) ainsi qu'un numéro ou une lettre pour indiquer sa position dans l'année (1 ou 2 pour les anciens répertoires, A, B ou C pour les plus récents).

L'ISO a adopté EDIFACT par la norme ISO 9735.

Organisations sectorielles[modifier | modifier le code]

Secteur bancaire[modifier | modifier le code]

Dans le secteur bancaire français, EDIFACT est associé au protocole de transmission ETEBAC 5 (www.etebac.com) pour Échanges Télématiques Banque Client. Cette norme d'échanges est édictée par le Comité Français d’Organisation et de Normalisation Bancaires (CFONB, [1]) qui dépend de la Fédération Bancaire Française (FBF, [2])

Les principaux messages EDIFACT standardisés par le CFONB sont :

  • PAYORD (répertoire 91.2 ), pour les virements domestiques et les VSOT.
  • PAYEXT puis PAYMUL (répertoire 96 A ), pour les virements commerciaux ( VCOM ).

Le CFONB préconise par ailleurs l'utilisation de fichiers de formats fixes qui sont bien plus simples à utiliser. Le format fixe de longueur 320 est désormais utilisable pour toute forme de virement (excepté les virements commerciaux qui sont associés au format fixe de longueur 400).

Dans le secteur bancaire mondial le message PAYMUL du répertoire 96 A est parfois proposé par les banques pour la formalisation des paiements domestiques et internationaux.

Le message FINSTA, destiné au relevés de comptes, est par contre rarement utilisé en raison de sa complexité.

Secteur agricole[modifier | modifier le code]

La normalisation de messages dématérialisés s'organise via l'association Agro EDI Europe [3], fondée en France en 1992.


Secteur automobile[modifier | modifier le code]


Secteur aérien[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]