Écaille rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’écaille marbrée ou écaille rouge (Callimorpha dominula) est un insecte lépidoptère de la famille des Arctiidae.

Description[modifier | modifier le code]

Ses ailes postérieures sont rouges et tachées de noir (taches plus grandes que celles de l'espèce proche, Euplagia quadripunctaria, l'écaille chinée.

Le nom vernaculaire « Écaille rouge » peut prêter à confusion d'autant plus que le rouge est parfois remplacé par du jaune[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Espèce eurasiatique, elle est répandue dans presque toute l'Europe (sauf l'extrême nord), jusqu'à l'Oural et l'Iran en Asie. On la trouve presque partout en France, jusqu'à 1 500 m d'altitude environ, mais elle est absente de Corse. On peut rencontrer l'adulte de fin mai à mi-août ; elle n'a qu'une seule génération par an.

Biotope[modifier | modifier le code]

Ce papillon fréquente les lieux boisés, ombragés, plutôt humides, ainsi que les parcs et jardins de jour comme de nuit.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est polyphage, de mœurs diurnes ; elle se nourrit de diverses plantes basses : orties, patiences, consoudes, ronces, prunellier... L'hibernation a lieu sous forme de jeune chenille, enroulée sur elle-même dans les feuilles au sol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion,‎ août 2012, 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 152-153

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • D.J. Carter et Brian Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ 2001, 311 p. (ISBN 978-2-603-00639-9), p. 233