Écaille fermière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’écaille fermière (Epicallia villica) ou écaille villageoise est un insecte lépidoptère de la famille des Arctiidae.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Décrit par Carl von Linné en 1758 sous deux noms : Arctia villica et Epicallia villica ; c'est ce dernier qui est retenu.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Arctia villica (Linnaeus, 1758)
  • Arctia villica meridionalis (Heinrich, 1923)
  • Chelonia villica corsica (Oberthür, 1911)
  • Chelonia villica nicaeensis (Oberthür, 1911)
  • Phalaena Bombyx vidua (Poda, 1761)

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon BioLib, deux sous-espèces sont recensées actuellement :

  • Arctia villica confluens (Romanoff, 1884) ;
  • Arctia villica villica (Linnaeus, 1758).

Biologie[modifier | modifier le code]

D'une envergure de 60 à 68 mm, l’écaille fermière peut être rencontrée de mars à juillet selon le lieu d’observation, qui s’étend de l’Europe et l’Afrique du Nord jusqu’à l’Asie centrale. Les chenilles peuvent être aperçues dès le début du printemps sur des plantes de familles très variées dont elles se nourrissent. Cette espèce ne se reproduit qu’une fois par saison[1].

Philatélie[modifier | modifier le code]

L’écaille fermière est apparue sur une édition de 1992 du timbre allemand de 100+50 pfennigs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agius, J., Arctia villica (Linnaeus, 1758), a new Arctiidae for the Maltese Islands (Lepidoptera:Arctiidae) SHILAP Revista de Lepidopterología, Vol. 36, Núm. 142, junio-sin mes, 2008, pp. 187-189 Sociedad Hispano-Luso-Americana de Lepidopterología España Texte complet

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]