Ère du jet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Boeing 707 est l'une des figures emblématiques de l'ère du jet. Ici, un 707 de la Sabena.

L'ère du jet (en anglais Jet Age) désigne, en aéronautique, les premières années après la transition depuis les avions à hélice vers les avions à réaction, ce qui fut une véritable révolution dans le milieu. Elle se situe à partir des années 1950 et pendant une partie des années 1960.

Cette transition rendit les vols long-courrier (et principalement transcontinentaux) beaucoup plus rapides et confortables et introduisit de nouvelles habitudes et de nombreuses nouvelles technologies dans le monde de l'aéronautique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le véritable point de départ de l'ère du jet réside bien évidemment dans l'invention du turboréacteur dans les années 1930. Ses premières applications furent militaires et les précurseurs en la matière furent notamment les nazis et la Luftwaffe qui introduirent l'Arado Ar 234, un bombardier de reconnaissance, mais surtout le chasseur Messerschmitt Me 262. Ils furent bien vite rattrapés par les autres pays qui donnèrent naissance à des avions de légende comme le North American F-86 Sabre américain ou le Mikoyan-Gourevitch MiG-15 soviétique.

Le premier véritable jet civil fut le De Havilland Comet britannique, entré en service en 1952.

Avions célèbres[modifier | modifier le code]

Le premier véritable jet civil fut le De Havilland Comet britannique, entré en service en 1952.

Avancées technologiques associées[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]