Ère d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ère d'Espagne, Ère de César ou Ère hispanique, est une variante du calendrier julien utilisée dans la péninsule Ibérique du IIIe au XVe siècle. Son point de départ est le 1er janvier 38 av. J.-C. av. J.-C.[1], ce qui correspond également à l'an 716 Ab urbe condita. L'an 1 de l'ère commune correspond donc à l'an 39 de l'ère d'Espagne.

L'année -38 correspond à l'établissement de la paix romaine en Hispanie, probablement par l'imposition d'une nouvelle taxe à la population de la péninsule par la République romaine. Ce calendrier n'apparaît toutefois qu'au cours du Ve siècle dans les écrits de Hydace de Chaves (il termine sa Chronique en 468). Isidore de Séville en parle en 636 et attribue son origine à Auguste[2]. Ce calendrier est utilisé dans toute la péninsule Ibérique, par les Romains puis les Chrétiens jusqu'à la Reconquista, où il commence à tomber en désuétude. Il est abandonné en premier par les Catalans en 1180, puis dans les différents royaumes espagnols aux XIIIe et XIVe siècles. Son usage ne sera abandonné par les Portugais que sous le règne de Jean Ier qui décrète l'adoption officielle de l'Anno Domini à travers une charte (Carta Régia) le 22 août 1422.

Une date exprimée selon l'ère d'Espagne est précédée de la mention era, contrairement à une date en Anno Domini qui est précédée de ano ou anno. Pour passer de l'une à l'autre, il suffit de retrancher 38 années à la date exprimée selon l'ère d'Espagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Calendar par Norman Roth dans Gerli 2003, p. 190
  2. Patrick Rocher - IMCCE, « Ère d'Espagne » (consulté le 30 décembre 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) E. Michael Gerli et al., Medieval Iberia : An Encyclopedia, New York, Routledge, coll. « Routledge encyclopedias of the Middle Ages » (no 8),‎ 2003 (ISBN 978-0-415-93918-8)