Ère Ten'ei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Ten'ei (天永?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Tennin et avant l'ère Eikyū. Cette ère couvre la période allant du mois de juillet 1110 au mois de juillet 1113[1]. L'empereur régnant est Toba-tennō (鳥羽天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • 22 janvier 1110 Ten'ei gannen (天永元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Tennin 4, le 16e jour du 7e mois de 1110[3].

Evénements de l'ère Ten'ei[modifier | modifier le code]

  • 1109 (Ten'ei 1, durant le 5e mois) : L'empereur Toba visite Hosho-ji où il donne un manuscrit bouddhiste créé avec des caractères en or sur du papier bleu[4].
  • 1110 (Ten'ei 1, durant le 6e mois) : Un incendie détruit le Mii-dera. C'est la deuxième fois que le temple est détruit par le feu, la première fois en 1081[5].
Ten'ei 1re 2e 3e 4e
Grégorien 1110 1111 1112 1113

Précédée de :
Ère Tennin

Ère ou nengō:
Ten'ei

Suivie de :
Ère Eikyū

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Ten'ei" in 'Japan Encyclopedia, p. 958 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 178-180; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, p. 321; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki, pp. 200-204.
  3. Brown, p. 321.
  4. Titsingh, p. 179.
  5. Brown, p. 322.