Ère Shōwa (Kamakura)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Shōwa (正和?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Ōchō et avant l'ère Bunpō. Cette ère couvre la période allant du mois de mars 1312 au mois de février 1317[1]. L'empereur régnant est Hanazono-tennō (花園天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • 1311 Shōwa gannen (正和元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer l'accession au trône de l'empereur Hanazono3. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Ōchō 2.

Événements de l'ère Shōwa[modifier | modifier le code]

L'ancien empereur Fushimi administre la cour jusqu'au moment où il prend la tonsure et devient moine bouddhiste[3], ce qui arrive quand se termine cette nengō[4].

  • 1313 (Shōwa 2, 10e mois) : L'empereur retiré Fushimi se rase la tête et devient moine bouddhiste; le pouvoir d'administration de la cour de l'empereur régnant passe à son fils adopté, l'ancien empereur Go-Fushimi[4].
  • 1314 (Shōwa 3, 11e mois) : Hōjō Sadaaki termine sa fonction de Rokuhara Tandai à Kyoto et rentre à Kamakura[5].
  • 1315 (Shōwa 4, 7e mois) : Hōjō Hirotoki meurt à Kamakura et Hōjō Sadaaki et Hōjō Mototoki se partagent d'abord le pouvoir[5].
  • 1315 (Shōwa 4, 10e mois) : Hōjō Tokiatsu assume la fonction de Rokuhara Tandai dans la capitale[5].
  • 1316 (Shōwa 5, 7e mois) : Hōjō Tokiatsu, fils de Hōjō Sadaaki, assume la fonction de shikken et Hōjō Mototoki se retire dans un monastère bouddhiste où il prend la tonsure[5].
Shōwa 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e
Grégorien 1311 1312 1313 1314 1315 1316 1317

Précédée de :
Ère Ōchō

Ère ou nengō :
Shōwa

Suivie de :
Ère Bunpō

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Shōwa" in 'Japan Encyclopedia, p. 888 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 278-280; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki. pp. 239-243.
  3. Varley, p. 241.
  4. a et b Titsingh, p. 279.
  5. a, b, c et d Titsingh, p. 280.