Ère Kenji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Kenji (建治?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») qui suit l'ère Bun'ei et précède l'ère Kōan. Cette ère couvre la période allant du mois d'avril 1275 au mois de février 1278[1]. L'empereur régnant est Go-Uda-tennō (後宇多天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • 1275 Kenji gannen (建治元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une succession d'événements. La précédente ère se termine quand commence la nouvelle, en Bun'ei 12.

Événements de l'ère Kenji[modifier | modifier le code]

  • 1275 (Kenji 1) : Les Mongols envoient un ambassadeur à Kamakura avec une délégation qui accompagne l'envoyé du royaume de Goryeo. Ce visiteur non bienvenu est décapité et sa tête exhibée en public[3].
Kenji 1re 2e 3e 4e
Grégorien 1275 1276 1277 1278

Précédée de :
Ère Bun'ei

Ère ou nengō:
Ère Kenji

Suivie de :
Ère Kōan

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Kenji" in 'Japan Encyclopedia, p. 509 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 262-268; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki. p. 233-237.
  3. Titsingh, pp. 258-259 n1.