Ère Kanshō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Kanshō (寛正?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Chōroku et avant l'ère Bunshō. Cette ère couvre la période allant du mois de décembre 1460 au mois de février 1466[1]. Les empereurs régnants sont Go-Hanazono-tennō (後花園天皇?) et Go-Tsuchimikado-tennō (後土御門天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • 1460 Kanshō gannen (寛正元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une succession d'événements. La précédente ère se termine quand commence la nouvelle, en Chōroku 4.

Événements de l'ère Kanshō[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la mort de l'ancien empereur Go-Komatsu en 1433, Go-Hanazono ne détient qu'un titre. Bien qu'il puisse être identifié comme le chef formel du dairi ou « gouvernement » impérial, il n'en est pas moins vrai que tout pouvoir réel dans la cour est exercé par son oncle « retiré ». Durant ces années, Go-Komatsu exerce un pouvoir indirect par la pratique spécifiquement japonaise dite de l'empereur cloîtré. Après la mort de Komatsu, Go-Hanazono bénéficie de trente ans de domination impériale indirecte et après qu'il quitte le trône du chrysanthème, Go-Hanozano entend que la pratique habituelle de gouvernement indirect par les empereurs cloîtrés soit reprise.

Après que Go-Hanazono a quitté le trône, il n'y a plus d'abdications jusqu'en 1586 (Tenshō 14), quand l'empereur Ōgimachi confie les rênes du gouvernement à un petit-fils qui sera connu sous le nom d'empereur Go-Yōzei. L'absence d'abdications est attribuable à l'état troublé du pays et au fait qu'il n'existe pas de résidence où loger un ancien empereur ni de fonds excédentaires dans la trésorerie pour subvenir à ses besoins[4]. En la circonstance, l'ancien empereur vit encore sept ans après être descendu du trône. Go-Hanazono meurt le 18 janvier 1471 (Bunmei 3, 12e mois) à l'âge de cinquante-deux ans[5].

Kanshō 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e
Grégorien 1460 1461 1462 1463 1464 1465 1466

Précédée de :
Ère Chōroku

Ère ou nengō:
Kanshō

Suivie de :
Ère Bunshō

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Kanshō" in Japan encyclopedia, p. 478; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du japon, pp. 331-351.
  3. Titsingh, p. 351.
  4. Ponsonby-Fane, Richard. (1956). Kyoto: The Old Capital of Japan, 794-1869, pp. 340-341.
  5. Titsingh, p. 356.