Ère Kannin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Kannin (en japonais : 寛仁) est une des ères du Japon (年号, nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'ère Chōwa et précédant l'ère Jian s'étendant du mois d'avril 1017 au mois de février 1021. L'empereur régnant est Go-Ichijō-tennō (後一条天皇).

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

  • 1017 Kannin 1 (寛仁元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Chōwa 6, le 23e jour du 4e mois de 1017[1].

Événements de l'ère Kannin[modifier | modifier le code]

  • Kannin gannen (寛仁元年) ou Kannin 1, le 22e du 1re mois (1017) : Quelques voleurs ayant pénétré pendant la nuit dans le palais impérial sont tués à coups de flèches par Fujiwara-no Nagasuke et Fujiwara-no Yositaka, officiers du sadaijin Fujiwara no Michinaga. Go-Ichijō leur accorde des récompenses[2].
  • Kannin 1, le 3e mois (1017) : Michinaga se démet de la charge de sadaijin et l'udaijin, Fuijwara no Akimitsu, lui succède. Le nadaijin, Kan'in Kinsue, devient udaijin, et le dainagon, Fujiwara no Yorimichi, fils de l'épouse légitime de Michinaga, est fait nadaijin. Son père lui cède ensuite la place de régent de l'empire, (sesshō). Yorimichi est âgé 26 ans, et son frère cadet, le chūnagon, Fujiwara no Koremichi, est fait sataishō, ou ministre de la gauche[3].
  • Kannin 1, le 3e du 5e mois (1017) : Michinaga distribue des dons à plus de 3 000 pauvres, dans un bâtiment construit par ses ordres[3].
  • Kannin 1, le 9e du 5e mois (1017): L'ancien empereur, le daijō-tennō Sanjō-in meurt âgé de 42 ans[3].
  • Kannin 1, le 27e du 6e mois (1017) : Quelques voleurs entrent de force dans le trésor de Michinaga, et emportent environ 1.300 onces de poudre d'or mais quelques mois après, ils sont arrêtés dans la province de Harima[3].
Kannin 1e 2e 3e 4e 5e
Grégorien 1017 1018 1019 1020 1021

Précédée par :
Ère Chōwa

Ères du Japon
Ère Kannin

Suivie par :
Ère Jian

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brown, p. 310.
  2. Titsingh, I. (1834). Annales des empereurs du Japon, p. 156.
  3. a, b, c et d Titsingh, p. 156.