Ère Enchō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Enchō (延長?)) est une des ères du Japon (年号, nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'Ère Engi et précédant l'Ère Jōhei s'étendant de 923 à 931. Les empereurs régnants étaient Daigo-tennō (醍醐天皇) et Suzaku-tennō (朱雀天皇)[1].

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

L'ère Enchō a été proclamée lors de la vingt-troisième année de l'ère Engi (923).

Événements de l'ère Enchō[modifier | modifier le code]

  • Enchō gannen (延長元年) ou Enchō 1 (923):
  • Ère Enchō 8, le 22e jour du 9e mois (930): En la trente-troisième année du règne de Diago-tennō (醍醐天皇33年), l'empereur mourut; et la succession (la senso) a été reçue par son onzième fils, Hiroakira-shinnō[2], aussi connu comme Yutaakira[3].
  • Ère Enchō 8, le 11e mois (930): Bientôt ensuite, on dit que l'empereur Murakami, âgé de 8 ans, a accèdé au trône (le sokui)[4].


Enchō 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e
Grégorien 923 924 925 926 927 928 929 930 931

Précédée par :
Ère Engi

Ères du Japon
Ère Enchō

Suivie par :
Ère Jōhei

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titsingh, Isaac. (1834) Annales des empereurs du Japon, p. 134; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, p. 294.
  2. Titsingh, p. 134; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki, p. 181.
  3. Brown, p. 295, Varley, p. 44.
  4. Titsingh, p. 134; Varley, p. 44. [Un acte distinct de senso n'est pas reconnu avant le règne de l'empereur Tenji; et tous les souverains sauf Jitō, Yōzei, Go-Toba, et Fushimi ont le senso et le sokui la même année jusqu'au règne de Go-Murakami.]