Ère Eikyū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Eikyū (永久?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Ten'ei et avant l'ère Gen'ei. Cette ère couvre la période allant du mois de juillet 1113 au mois d'avril 1118[1]. L'empereur régnant est Toba-tennō (鳥羽天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • 20 janvier 1113 Eikyū gannen (永久元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Ten'ei 4, le 13e jour du 7e mois de 1113[3].

Evénements de l'ère Eikyū[modifier | modifier le code]

  • 1113 (Eikyū 1, 4e mois) : Fujiwara Tadasane est nommé régent kampaku[4].
  • 1113 (Eikyū 1, 4e mois) : L'empereur Toba visite le sanctuaire Matsunoo-taisha et le temple Kitano Tenman-gū. Quand l'empereur visite des sanctuaires shinto, c'est toujours un moment agréable pour lui. Sans ce prétexte, l'étiquette de la cou ne lui permettrait pas de quitter le palais impérial[4].
  • 1113 (Eikyū 1, 10e mois) : Toba visite le temple du mont Hiei dans le voisinnage de Kyoto[4].
  • 1113 (Eikyū 1, 11e mois ) : Toba visite les sanctuaires Inari et Yasaka-jinja[4].
Eikyū 1re 2e 3e 4e 5e 6e
Grégorien 1113 1114 1115 1116 1117 1118

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Eikyū" in 'Japan Encyclopedia, p. 171 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 178-180; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, p. 321; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki, pp. 200-204.
  3. Brown, p. 321.
  4. a, b, c et d Titsingh, p. 179.