Ère Chōhō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Chōhō (japonais 長保) est une des ères du Japon (年号 nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'ère Chōtoku et précédant l'ère Kankō s'étendant du mois de janvier 999 au mois de juillet 1004. L'empereur régnant est Ichijō-tennō (一条天皇).

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

  • 999 Chōhō gannen (長保元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Chōtoku 5, le 13e jour du 1e mois de 999[1].

Événements de l'ère Chōhō[modifier | modifier le code]

  • 999 (Chōhō 1, 11e mois : Une fille de Fujiwara no Michinaga est admise dans la demeure impériale comme seconde impératrice consort de l'empereur Ichijō. Aikio, mieux connue sous le nom de Fujiwara no Shōshi (988-1074), reçoit le titre de Chūgū[2].
  • 1001 (Chōhō 3, 11e mois) : Le palais impérial est détruit par le feu[2].
  • 1001 (Chōhō 3, 12e mois) : La veuve de l'empereur En'yū et la mère de l'empereur Ichijō meurent. Elle est anciennement connue sous le nom de Fujiwara no Senshi[2].


Chôhô 1e 2e 3e 4e 5e 6e
Grégorien 999 1000 1001 1002 1003 1004

Précédée par :
Ère Chōtoku

Ères du Japon
Ère Chōhō

Suivie par :
Ère Kankō

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brown, p. 328.
  2. a, b et c Titsingh, p. 153.