Ère Bunroku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Bunroku (文禄?) est l'une des ères du Japon (年号?), nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'ère Tenshō et précédant l'ère Keichō allant du mois de décembre 1592 au mois d'octobre 1596[1]. L'empereur régnant est Go-Yōzei-tennō (後陽成天皇?)[2].

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

  • 1592 Bunroku gannen (文禄元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine quand commence la nouvelle, en Tenshō 20.

Événements de l'ère Bunroku[modifier | modifier le code]

  • Bunroku gannen (, 文禄元年?) ou Bunroku 1 (1592) : La guerre Imjin (en coréen 임진왜란, littéralement « la guerre du bouleversement japonais de l'année Imjin » ; en japonais 文禄, 慶長の役, littéralement « les batailles de Bunroku et de Keicho ») est un conflit opposant, de 1592 à 1598, la Corée de la dynastie Chosŏn au Japon[3].
  • 1592 (Bunroku 1) : Toyotomi Hideyoshi envahit la Corée. C'est la guerre Imjin (Bunroku no Eki)[3], aussi connue sous le nom Bunroku Keichō no Eki[1].
  • 1592 (Bunroku 1) : Ogasawara Sadayori prétend avoir découvert les îles Bonin et le territoire lui est accordé comme fief par Toyotomi Hideyoshi[4].
  • 1592 (Bunroku 1) : Des pièces d'argent appelées Bunroku-tsūhō sont frappées pour payer les troupes de Hideyoshi. La pièce de 23,25 mm de diamètre pèse 1 momme (approximativement 3,75 g). Des pièces de cuivre sont mises en circulation au même moment mais aucune ne nous est parvenue[1].
  • 1593 (Bunroku 2) : Naissance de Toyotomi Hideyori de Yodo-Dono, la maîtresse de Hideyoshi[5].
  • 1595 (Bunroku 4) : Toyotomi Hidetsugu perd sa position et son pouvoir[6].


Bunroku 1re 2e 3e 4e 5e
Grégorien 1592 1593 1594 1595 1596

Précédée par :
Tenshō

Ères du Japon
Ère Bunroku

Suivie par :
Keichō

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Bunroku" in Japan encyclopedia, p. 92; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Tittsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 402-405.
  3. a et b Titsingh, p. 405.
  4. Cholmondeley, Lionel Berners. (1915). The History of the Bonin Islands from the Year 1827 to the Year 1876 .
  5. Sansom, George. (1961). A History of Japan, 1334-1615, p. 364.
  6. Sansom, p. 366.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]