Æthelstan d'Est-Anglie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Æthelstan (homonymie).

Æthelstan est un roi d'Est-Anglie qui vécut au IXe siècle. Comme pour la plupart des souverains de ce royaume, les détails de son règne sont obscurs, faute de sources écrites, et il est principalement connu à travers ses nombreuses monnaies.

Il est possible qu'il se soit emparé du pouvoir en Est-Anglie à la suite de la mort de Coenwulf de Mercie, en 821. Il aurait alors été vaincu par son successeur Ceolwulf, avant de triompher des rois Beornwulf et Ludecan, dont la Chronique anglo-saxonne rapporte qu'ils ont été tués lors de campagne en Est-Anglie en 826 et 827 respectivement[1]. La situation générale était favorable à un regain d'indépendance est-anglien, la Mercie ayant été supplantée par le Wessex après la bataille d'Ellendune en 825[2].

Il est une identification possible du roi « Æthelstan » évoqué dans une légende longuement détaillée par Jean de Fordun[3] qui indique que le Saltire étendard bleu à la Croix de Saint André serait tombé du ciel, au milieu des troupes des Pictes pour leur donner la victoire lors d'un combat qu'il aurait mené contre leur Oengus II mac Fergusa [4]

Son règne se serait achevé durant la seconde moitié des années 840, et un certain Æthelweard lui aurait succédé[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yorke 2003, p. 64.
  2. Kirby 1992, p. 156-157.
  3. Chronicle of the Scottish nation. Livre IV chapitres XIII & XIV
  4. (en) W.F. Skene Op. cit « Legend of St.Andrew  » p. 183-184 .
  5. Kirby 1992, p. 161.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) D. P. Kirby, The Earliest English Kings, Routledge,‎ 1992 (ISBN 978-0-415-09086-5).
  • (en) Barbara Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, Seaby,‎ 2003 (ISBN 0-203-44730-1).