Æthelred de Cantorbéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Æthelred.
Æthelred
Biographie
Décès 30 juin 888
Évêque de l’Église catholique
Archevêque de Cantorbéry
87030 juin 888
Précédent Ceolnoth Plegmund Suivant

Æthelred est un ecclésiastique anglo-saxon mort le 30 juin 888. Il est le dix-huitième archevêque de Cantorbéry, de 870 à sa mort. Durant ces dix-huit ans, la qualité de l'enseignement à Cantorbéry décroît substantiellement en raison des attaques vikings. Æthelred semble être entré en conflit avec le roi Alfred le Grand, mais les sources ne permettent pas d'en dire davantage à ce sujet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Certaines sources, dont le manuscrit F de la Chronique anglo-saxonne, affirment qu'Æthelred est transféré de l'évêché du Wiltshire au siège de Cantorbéry en 870, mais il s'agit d'une duplication de la vie d'Ælfric d'Abingdon, archevêque de 995 à 1005. Æthelred est bel et bien sacré archevêque en 870, mais il n'est pas transféré depuis le siège du Wiltshire[1]. Les raisons de son élection sont inconnues, car il n'en subsiste aucun témoignage contemporain[2].

Son épiscopat est marqué par les attaques des Vikings sur les monastères d'Angleterre. À une date inconnue, un ealdorman nommé Alfred rachète au prix fort le Codex Aureus, un évangéliaire du VIIIe siècle, à une armée viking pour l'offrir à Cantorbéry[1]. Dans l'ensemble, la situation politique entraîne un appauvrissement de Cantorbéry sur le plan culturel : les compétences littéraires des scribes de la cathédrale ne sont plus ce qu'elles étaient au début du siècle, comme le prouvent les documents produits à cette époque, jonchés de fautes d'orthographe et autres erreurs et témoignant d'une maîtrise médiocre ou inexistante de la langue latine[3].

Le pape Jean VIII presse Æthelred et l'archevêque Wulfhere d'York de réformer l'habit du clergé anglais, en lui faisant abandonner la tunique courte, également portée par les laïcs, au profit des robes du clergé romain et continental. On ignore si les archevêques ont pris des mesures en ce sens ou non, mais toujours est-il que le clergé anglais ne change pas d'habit durant cette période[2]. Æthelred écrit au pape vers 877 pour se plaindre de l'attitude du roi Alfred le Grand à l'égard de Cantorbéry. La situation exacte n'est pas claire, mais dans sa réponse, Jean VIII assure l'archevêque de son soutien et lui indique avoir écrit au roi pour lui demander de respecter ses droits[4].

Æthelred meurt le 30 juin 888[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wareham 2004.
  2. a et b Brooks 1984, p. 149-152.
  3. Brooks 1984, p. 172-173.
  4. Abels 1998, p. 244.
  5. Fryde et al. 1996, p. 214.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Abels, Alfred the Great: War, Kingship, and Culture in Anglo-Saxon England, Longman,‎ 1998 (ISBN 0-582-04047-7).
  • (en) Nicholas Brooks, The Early History of the Church of Canterbury: Christ Church from 597 to 1066, Leicester University Press,‎ 1984 (ISBN 0-7185-0041-5).
  • (en) E. B. Fryde, D. E. Greenway, S. Porter et I. Roy, Handbook of British Chronology, Cambridge University Press,‎ 1996, 3e éd. (ISBN 0-521-56350-X).
  • (en) A. F. Wareham, « Æthelred (d. 888) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press,‎ 2004 (lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]