Ærø

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ærø
Image illustrative de l'article Ærø
Géographie
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Localisation Mer Baltique
Coordonnées 54° 53′ 00″ N 10° 20′ 00″ E / 54.883333, 10.33333354° 53′ 00″ N 10° 20′ 00″ E / 54.883333, 10.333333  
Superficie 88 km2
Administration
Région Danemark-du-Sud
Démographie
Population 6 636 hab. (2012)
Densité 75,41 hab./km2
Plus grande ville Marstal
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Danemark-du-Sud

(Voir situation sur carte : Danemark-du-Sud)
Ærø
Ærø

Géolocalisation sur la carte : Danemark (relief)

(Voir situation sur carte : Danemark (relief))
Ærø
Ærø

Ærø (du danois Ær, érable,[réf. nécessaire] et Ø, île) désigne à la fois une commune du Danemark et l’île de la mer Baltique dont elle épouse le territoire. L’île a une longueur de côté de 167 kilomètres, pour une superficie de 88 km2. La commune fait officiellement 90,5 km2, et compte autour de 6 800 habitants.

La commune fait partie de la région du Danemark-du-Sud (Syddanmark), depuis sa création lors de la réforme des municipalités (appliquée le 1er janvier 2007), et est le résultat de la fusion des municipalités d’Ærøskøbing, qui occupait l’ouest de l’île, et de celle de Marstal.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de l'île selon l'axe Nord-Sud est environ de 30 kilomètres et celle selon l'axe ouest-est de 8 kilomètres. Le paysage est dominé par des collines et on peut trouver trois petites villes sur l'île. Au dernier recensement[Quand ?], l’île était habitée par 7 050 personnes. La plus grande des trois est Marstal avec ses 2 340 habitants ; Ærøskøbing en compte 978 et Søby 598. On trouve aussi 14 villages et de nombreuses fermes sur l'île. Ærø est un endroit intéressant pour les randonnées et promenades à vélo et offrent des plages silencieuses qui attirent les pêcheurs et les artistes.

Ærø


L’île d’Ærø a une superficie de 88 km2
Drapeau d'Ærø

La ville d'Ærøskøbing représente le centre historique de l'île avec des petites routes de campagnes étroites et des maisons pittoresques du XVIIIe siècle. Le port principal de l'île est celui de Marstal qui constitue le centre économique de l'île.

Au point le plus élevé de l'île près de Molde se trouve le « banc de la paix » créé par le sculpteur Eric Brandt. Son but est d'inviter les gens à avoir un regard sur l'île et la mer et à méditer sur ce monde de paix.

Situé au sud de l'archipel de Fionie, Ærø est avantagé par un climat plutôt doux. Le nombre d'heures d'ensoleillement sur Ærø est supérieur à la moyenne du reste du Danemark, et la température moyenne annuelle est aussi plus élevée de quelques degrés par rapport à la moyenne nationale.

Technologie et transport[modifier | modifier le code]

Ærø possède l'une des plus grandes infrastructures en matière d'énergie solaire du monde avec une surface de 18 365 m2, ce qui permet de fournir un tiers de la consommation électrique de Marstal.

Les deux municipalités d'Ærø tentent de faire en sorte que l'île puisse se suffire à elle-même en énergie, et en 2002 le chiffre de 40 % d'énergie renouvelable a été atteint. Ces initiatives ont entraîné une grande reconnaissance internationale et Ærø est considéré comme l'un des meneurs mondiaux de ce domaine.

Les trois systèmes de chauffage à collecteurs solaires du district d'Ærø ont gagné les acclamations internationales. Avec la propagation récente, le système de Marstal est maintenant le plus large système de chauffage à capteurs solaires du monde.

Trois éoliennes modernes ont été érigées en 2002. La pointe de leurs ailes, en position abaissée, sont à 100 mètres du sol. L'énergie éolienne fournit 50 % de la consommation électrique de l'île.

Ærø est la seule île parmi les plus grandes îles danoises de la mer Baltique à ne pas être reliée au reste du pays par un pont, et le trafic routier y est généralement faible. Il existe tout de même des liaisons en ferry pour les voitures qui relient l'île aux îles d'Als, de Fionie, et de Langeland. Ærø se situe dans une zone de pêche populaire : la Sydfynske Øhav, l'archipel du Sud de Fionie. On trouve également un petit aéroport avec des pistes d'atterrissage recouvertes d'herbe près de Marstal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fouilles archéologiques ont révélé un ancien lieu de vie datant d'avant le VIIIe millénaire av. J.-C. On trouve quelques tumulus, tout comme dans les anciens lieux Ting.

Des reliques datant de l'antiquité ont été découvertes à travers toute l'île. Les tumulus, tombes de passage, et dolmens sont les témoins d'une activité humaine il y a plus de 10 000 ans. Son histoire récente est assez intéressante, particulièrement la période des duchés. Pendant cette période, du XIVe siècle jusqu'en 1864, Ærø a été unifiée et séparée alternativement en de nombreuses enclaves. Ærø se trouvait alors en dehors des douanes du royaume, ce qui a conduit à un commerce de contrebande florissant qui était pour beaucoup d'habitants de l'île une source de revenu.

En 1629, la ville principale de l'île Ærøskøbing a brûlé dans un grand incendie. Il n'a existé aucun désastre comparable à celui-ci. En 1750, l'île qui avait été jusqu'alors divisée en enclaves appartenant à de nombreux duchés, a été réunie en une seule administration de district.

Jusqu'en 1864, Ærø appartenait au duché de Schleswig, la partie nord de Schleswig correspond maintenant à partie sud du Jutland (Sønderjylland). Le cousin du roi Christian IV, aussi appelé tout simplement Christian, a été le Duc de Ærø de 1622 à 1633, et a vécu avec sa concubine Cathrine Griebels au manoir de Gråsten.

Lorsque le Duc mourut, une bannière composée de neuf pièces de vêtement fut trouvé à Gråsten. Elle était en trois couleurs, gouache, vert mer et jaune doré. Cette bannière a donné l'inspiration du drapeau d'Ærø que l'on voit à travers toute l'île aujourd'hui. Lorsque le Duc Christian meurt, Ærø a été distribuée à quatre de ses frères. Ceci explique pourquoi deux villes ont été développées sur l'île : Ærøskøbing et plus tard Marstal qui se sentent toutes deux être dans leur propre « pays ».

Le manoir de Gråsten a été aboli en 1766 et le bâtiment détruit. Le nom de Gråsten est toujours en vie de nos jours dans la ferme qui se situe quasiment au même endroit que le manoir ducal. Le Gråsten d'aujourd'hui propose des gîtes ruraux avec chambres et petit-déjeuner.

En 1750 Ærø a été réunifié, et n'a plus été scindée depuis, c'est ce que l'on peut lire sur la pierre mémoriale de Olde Mølle (qui signifie Vieux Moulin). Au moment de l'union, l'ancien code de Jutland de 1241 a été réinstauré et encore aujourd'hui, certaines de ces règles sont encore valables. Dans son histoire récente, l'élément le plus important est le combat pour la survie de l'île en tant que faubourg. Les habitants ont montré clairement leur solidarité en l'an 2000 en manifestant contre la fermeture de l'école maritime de Marstal. Plus de deux mille habitants avaient fait le déplacement à Copenhague pour protester et convaincre les hommes politiques. L'école maritime a ainsi pu survivre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des îles du Danemark

Liens externes[modifier | modifier le code]