Ælle de Northumbrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aella.
Ælle met à mort Ragnar Lodbrok.

Ælla ou Ælle († 867), est roi de Northumbrie vers 862, en compétition avec Osberht.


La Chronique Anglo-saxonne relève qu'il n'était pas de lignée royale[1]. Il prétend au trône dès 862 et partage le royaume avec Osberht pendant quatre ans en s'attribuant la Deira pendant qu'Osberth se cantonne à la Bernicie [2].

En 866, les Danois de la Grande Armée envahissent la Northumbrie et s'emparent d’York en novembre. Ælle et Osberht les deux rivaux qui se disputent le trône, s’unissent pour les affronter, mais ils sont vaincus et tués devant York le 21 mars 867. Un certain Ecgberht devient roi, sous la domination danoise mais dès 876 York devient la capitale d'un nouveau royaume scandinave[3].

Selon les sagas norroises, et particulièrement le Ragnarssona þáttr (« Dit des fils de Ragnar »), Ælle aurait antérieurement fait mettre à mort le chef scandinave Ragnar Lodbrok en le faisant jeter dans une fosse à serpents. L'attaque de 866 aurait alors été conduite par les fils de Ragnar Halfdan, Ivar le Désossé et Ubbe pour venger leur père, et Ælle aurait été mis à mort en subissant le supplice de l’aigle de sang. Néanmoins, l’historicité de cette version des faits est mise en doute par les historiens[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chronique Anglo-saxonne: AD 867
  2. (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens, Robinson, Londres 1998 (ISBN 1841190969) « Aelle (II) » p. 294
  3. John Haywood Atlas des Vikings 789~100 Éditions Autrement, Paris 1996, (ISBN 2862605697) p. 62
  4. (en) Peter Hunter Blair, An Introduction to Anglo-Saxon England, Cambridge University Press, 1970 (ISBN 521-09104-7[à vérifier : isbn invalide]), p.  69-70