Âne de l'Asinara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Âne de l'Asinara
{{#if:
Groupe d'ânes albinos sur l'île d'Asinara
Groupe d'ânes albinos sur l'île d'Asinara

Espèce Âne commun (Equus asinus)
Région d’origine
Région Sardaigne, Drapeau de l'Italie Italie
Caractéristiques
Taille entre 0,85 m et 0,95 m
Robe blanche

L’âne de l'Asinara ou âne d'Asinara est une race d’âne italienne originaire de l'île d'Asinara en Sardaigne. Cet âne a la grande particularité de posséder une robe blanche liée à une forme d'albinisme.

Origines[modifier | modifier le code]

Ses origines n'ont pas encore pu être définies avec certitude. Il est possible qu'il descende de l'âne blanc d'Égypte importé par le duc de l'Asinara au XIXe siècle. Une légende évoque quant à elle un naufrage qui aurait amené ces ânes sur l'île[1],[2]. Il est cependant plus probable que son origine soit autochtone et qu'il dériverait du gris pour l'apparition du caractère de l'albinisme[1]. Certains témoignages oraux récents parlent de la présence d'ânes blancs sur l'île depuis la fin du XIXe siècle qui auraient été abandonnés par les habitants quand ils s'établirent à Stintino en 1885 suite à la transformation de l'île en lazaret et en prison[3],[2].

L'âne de l'Asinara est une espèce vulnérable[2]. Depuis 1990 son développement est suivi par l'AIA (Associazione Italiana Elevatori), l'Association des Eleveurs Italiens et supervisé par l'université de Sassari. Les ânes sont ainsi protégés dans un parc national avec plusieurs mesures de conservation[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Deux ânes sur l'île d'Asinara.

L'âne de l'Asinara présente les caractéristiques suivantes : sa tête est quadrangulaire avec un profil rectiligne[3]. Sa robe est totalement blanche. Le bout du nez est rose et ses yeux sont rouges[3]. Son encolure est courte. Le garot est peu prononcé avec un dos long et légèrement ensellé. La croupe est courte et légèrement inclinée. Le poitrail est quant à lui plutôt large. Son thorax est serré et bas[3]. Les membres sont robustes et les articulations épaisses et larges. Ses aplombs sont réguliers. Le sabot est petit, blanc et peu résistant[3].

Effectifs[modifier | modifier le code]

Les derniers recensements évaluent la population entre 50 et 70 ânes[1]. La fertilité des ânesses est relativement basse et liée notamment à des problèmes de parasites et d'infections. La mortalité néonatale souvent corrélée à la forte consanguinité contribuent à rendre critique la survie de la race[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (it) « L'asino bianco dell'Asinara sur le site du Parco Nazionale dell'Asinara » (consulté le 31 août 2010)
  2. a, b, c et d (it) « Asino dell'Asinara sur le site de Sardegna Agricoltura » (consulté le 31 août 2010)
  3. a, b, c, d et e Victor Siméon, Anes & Mulets - Découverte et techniques d'entretien et de dressage, De Vecchi,‎ 2008, 139 p. (ISBN 2-7328-9280-1[à vérifier : isbn invalide])
  4. (en) [PDF] « Donkey Breeds in Europe - Inventory, Description, Need for Action, Conservation - Report 2007/2008 » (consulté le 31 août 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]