Ángel Rama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ángel Rama

Nom de naissance Ángel Antonio Rama Facal
Activités écrivain, essayiste, acteur, critique littéraire et professeur
Naissance
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Décès (à 57 ans)
Mejorada del Campo, Drapeau de l'Espagne Espagne
Langue d'écriture Espagnol
Mouvement Génération de 45

Ángel Antonio Rama Facal (Montevideo, 1926Mejorada del Campo, 1983) est un acteur, essayiste, professeur et critique littéraire uruguayen, considéré l'un des principaux critiques littéraires latino-américains du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le fils d'immigrants galiciens. Son travail se réfère à la littérature à partir de pratiquement toutes les régions des Amériques, ainsi que des périodes historiques différentes.

Trois de ses livres de critique littéraire plus importants sont les suivants: Rubén Darío y el modernismo (1970), Transculturación narrativa en América Latina (1982) y La ciudad letrada (1984).

Il est mort dans un accident aérien en 1983. Dans le même appareil se trouvaient le poète péruvien Manuel Scorza, le poète mexicain Jorge Ibargüengoitia, l'universitaire argentine Martha Traba et 176 autres personnes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Los contestatarios del poder
  • La novela latinoamericana 1920-1980
  • Transculturación narrativa en América Latina (1982)
  • La ciudad letrada (1984)
  • Diario 1970-1983 (posthume)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Díaz Caballero, Jesús, and Ángel Rama. Ángel Rama, o, La crítica de la transculturación (última entrevista). Lima: Lluvia Editores, 1991.
  • Carlos Carlos (ed.), Ángel Rama. Crítica literaria y utopía en América Latina. Medellín, Université d'Antioquia, 2006.
  • Martínez, Tomás Eloy. Ángel Rama o el placer de la crítica.
  • Moraña, Mabel(éd.), Ángel Rama y los estudios latinoamericanos.

Liens externes[modifier | modifier le code]