À quoi je sers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

À quoi je sers

Single par Mylène Farmer
Face A À quoi je sers
Face B La Veuve noire
Sortie Août 1989
Durée 4:30
Format 45 Tours, Maxi 45 Tours, Maxi CD
Auteur Mylène Farmer
Compositeur Laurent Boutonnat
Producteur Toutankhamon
Label Polydor
PolyGram Music

Singles par Mylène Farmer

À quoi je sers est le onzième single de la carrière de Mylène Farmer sorti en août 1989. Ce single est un inédit, et propose l’inédit "La Veuve noire" comme face B.

Le titre sera interprété sur scène lors de la tournée 1989 puis, vingt ans plus tard, lors de la tournée 2009 (mais ne sera pas repris lors des concerts en stade).

La chanson est composée lors de la tournée 1989 et clôture un cycle : la vidéo tournée par Laurent Boutonnat illustre le passage à une autre étape, une rupture (marquée, deux ans plus tard avec l’album L’Autre…, tant au niveau musical qu’au stade de l’écriture).

À quoi je sers constitue un lien entre deux albums : Ainsi soit je... et En concert, sur lequel figure la version live telle qu’enregistrée à Bruxelles. Il faudra attendre la compilation Les Mots pour voir la version studio du titre figurer sur un album de la chanteuse.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juin 1989, après une série de huit concerts au palais des sports de Paris, Mylène Farmer et Laurent Boutonnat reprennent le chemin des studios pour enregistrer deux chansons : "A quoi je sers..." et "La Veuve noire". La chanteuse est alors troublée par sa première rencontre avec son public. Après deux heures passées à recevoir l'amour de milliers de personnes, elle se retrouve seule face à son destin et à ses doutes. Elle déclarera : "J'ai écrit "A quoi je sers..." un peu après le début du Palais des sports. Parce que c'est la question que je me suis posée. (...) Justement à cela : à crier ce que les autres n'osent pas crier."[1]. La photo de Marianne Rosenstiehl illustrant les supports va dans ce sens et a été prise dans une loge après un concert, à l'insu de l'artiste.

Les radios diffusent la chanson à partir de juillet 1989 et Mylène Farmer l'intègrera à sa tournée à partir de septembre 1989.

Le titre atteindra à l'automne 89 la 16ème place du top 50 français et s'écoulera à environ 120 000 exemplaires.

Le clip[modifier | modifier le code]

C'est Laurent Boutonnat qui réalise le clip en noir et blanc, qui symbolise la fin d'une époque. Mylène Farmer, sur une barque avec un passeur, vogue sur un fleuve dans un paysage sombre et brumeux, revisitant ainsi le mythe de Charon et du Styx. On retrouve les principaux personnages des précédents clips : la rivale de "Libertine" et "Pourvu qu'elle soient douces", l'amoureux de" Tristana", le marionnettiste de "Sans contrefaçon", le capitaine anglais de "Pourvu qu'elles soient douces" et le matador de "Sans logique", avec lesquels Mylène s'éloigne laissant le passeur rentrer seul. Tous les acteurs originaux des clips précédents n'ont pas pu reprendre leur rôle (la rivale, le capitaine et Rasoukine, l'amoureux). Sophie Tellier, qui tenait le rôle de la rivale dans "Libertine" puis "Pourvu qu'elles soient douces" était engagée sur la tournée de Mylène Farmer et d'autres projets pour l'été 1989 l'empêchant de participer au tournage. Elle choisira elle-même sa doublure.

Le tournage a eu lieu au Lac de Grand-Lieu qui se situe à quelques kilomètres au sud-ouest de Nantes en Loire-Atlantique (44). Après le tournage du clip, Mylène Farmer s'est accordé quelques jours de vacances en Inde.

Formats[modifier | modifier le code]

45 Tours

  • Face A : À quoi je sers 4:30
  • Face B : La Veuve Noire 4:13

Maxi 45 Tours

  • Face A :
  1. À quoi je sers (Club Remix) 7:50
  • Face B :
  1. La Veuve Noire 4:13
  2. À quoi je sers (Single Version) 4:30

Maxi CD

  1. À quoi je sers (Club Remix) 7:50
  2. La Veuve Noire 4:13
  3. À quoi je sers (Single Version) 4:30

Interprétation en direct[modifier | modifier le code]

Mylène Farmer a interprété trois fois "A quoi je sers..." à la télévision en septembre, avant de reprendre la route pour la suite de sa tournée, à laquelle a été intégrée cette nouvelle chanson. Il faudra attendre 20 ans pour réentendre "A quoi je sers..." sur scène. En effet, cette chanson sera interprétée lors des concerts en salle de la tournée 2009. Pour les deux concerts en Russie, la chanson sera remplacée par L'amour n'est rien..., l'un des plus grands succès de Mylène Farmer dans ce pays.

Classements[modifier | modifier le code]

Meilleur Classement Ventes certifiées Ventes réelles Certification France
Drapeau de la France France Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau de la Russie Russie Drapeau d’Israël Israël Drapeau du Canada Canada Drapeau de l'Autriche Autriche Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau de l'Allemagne Allemagne
16 - - - - - - - - - 160 000 exemplaires Non certifié

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 jours - 27 novembre 1989