À la vie, à la mort !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir À la vie, à la mort (homonymie).

À la vie, à la mort !

Titre original À la vie, à la mort !
Réalisation Robert Guédiguian
Scénario Jean-Louis Milesi
Robert Guédiguian
Acteurs principaux
Sociétés de production Agat Films & Cie
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Sortie 1995
Durée 100 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À la vie, à la mort ! est un film français réalisé par Robert Guédiguian et sorti en 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur la côte marseillaise, une petite tribu a ses habitudes au cabaret de Joséfa, le « Perroquet Bleu » qui périclite faute de clients. Les copains marginaux ou en perdition sociale se rassemblent au bar : il y a Jaco, chômeur et malheureux en ménage, Patrick, un autre chômeur marié avec Marie-Sol, femme de ménage qui ne tarde pas à rejoindre leur clan après avoir refusé les avances de son patron et enfin Otto, un ancien légionnaire. Le bon ami de Joséfa, José, qui fait office de barman, recueille un jour Vénus, une jeune droguée. Tout ce petit monde se retrouve bientôt hébergé au Perroquet Bleu dans un bel élan solidaire. Les difficultés ne continuent pas moins de s’accroître : la femme et les enfants de Jaco le quittent, la situation financière s'aggrave pour tous, le cabaret menace faillite et enfin, le drame : Patrick se suicide pour que sa famille puisse toucher l'assurance-vie. La tribu du Perroquet Bleu va alors se souder pour lutter contre l’adversité…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

BO[modifier | modifier le code]

Musiques additionnelles :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]