À l'hôtel Bertram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir À l'hôtel Bertram (homonymie).
À l'hôtel Bertram
Image illustrative de l'article À l'hôtel Bertram
Plaque en l'honneur d'Agatha Christie, sur un mur extérieur de Torre Abbey, à Torquay.

Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original At Bertram's Hotel
Éditeur original Collins Crime Club
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de parution originale 15 novembre 1965
Version française
Traducteur Claire Durivaux
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 951
Date de parution 1967
Nombre de pages 251 p.
Série Miss Marple
Chronologie
Précédent Le major parlait trop Némésis Suivant

À l’hôtel Bertram (titre original : At Bertram's Hotel) est un roman policier d'Agatha Christie publié le 15 novembre 1965 au Royaume-Uni, mettant en scène Miss Marple. Il est publié l'année suivante aux États-Unis et en 1967 en France.

Résumé[modifier | modifier le code]

L’hôtel Bertram fait partie de ces vestiges du passé londonien où ecclésiastiques, ladies respectables, officiers en retraite et jeunes filles sortant de pension pouvaient séjourner en toute sécurité. C'est un hôtel qui, contrairement aux bâtiments voisins, a échappé aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale et qui se dresse encore fièrement dans le quartier du West End. L’ambiance y est restée feutrée, et tout voyageur y séjournant a l’impression de se retrouver transporté à une autre époque. On y prend également le thé avec de « vrais » muffins et on y savoure de copieux petits déjeuners à l’anglaise.

Miss Marple est tout heureuse de passer une semaine à l'hôtel Bertram, ce haut lieu du Londres victorien, d'autant plus qu’elle s'y rendait souvent du temps de sa jeunesse, notamment lorsqu'un jeune homme peu recommandable lui faisait la cour.

Or, à peine la vieille dame est-elle arrivée qu'il se déroule dans l’établissement certains événements qui l’intriguent au plus haut point : le chanoine Pennyfather disparaît mystérieusement ; un portier est tué alors que, pense-t-on peut-être à tort, il essayait de porter secours à une jeune fille victime d'un agresseur.

En outre, la rumeur court que les policiers de Scotland Yard enquêtent sur cet immeuble, ses propriétaires, ses employés et même sur ses clients, car ils pensent que se cache dans ses murs une bande de malfaiteurs sans scrupules.

Personnages[modifier | modifier le code]

Autour du livre[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

A priori, puisque le récit s'attache d'abord à son arrivée à l'hôtel, il semble que le personnage principal du roman soit Miss Marple. Néanmoins, une fois les crimes perpétrés, l'enquête s'avère surtout menée par la police et notamment par l'inspecteur-chef Fred Davy, surnommé « Father » par ses collègues. Miss Marple n'intervient qu'en marge des activités policières, et à la fin de l'intrigue, pour venir appuyer les déductions de Davy.

Liens avec la réalité[modifier | modifier le code]

L'hôtel fictif Bertram serait inspiré du Brown's Hotel (en) (5 étoiles) de Londres, l'hôtel favori d'Agatha Christie. Il pourrait également s'inspirer du Mayfair Hotel, le préféré de Ian Fleming[1].

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « At Bertram’s Hotel », sur le site officiel d'Agatha Christie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]