À-fond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'à-fond ou afond (en latin ad fundum) est une tradition belge qui existe dans les milieux festifs estudiantins et qui consiste à boire en une seule fois la totalité d'un verre, souvent de bière.

Description[modifier | modifier le code]

L'à-fond est une pratique très répandue dans les milieux estudiantins belges, et se pratique de manière extrêmement courante lors des guindailles et des baptêmes d'étudiants. Celui-ci consiste à boire de la manière la plus rapide possible une quantité quelconque de bière, généralement en compétition avec un ou plusieurs opposants. La définition récursive de l'à-fond étant : « un à-fond, c'est un à-fond, mais en plus vite ».

Ce rite est souvent précédé par un petit chant classique "Au Frontibus" (voir http://www.youtube.com/watch?v=9pHeUSFyhfE)

La qualité d'un à-fond sera avant tout jugée sur sa vitesse d'exécution, c'est d'ailleurs cette notion de vitesse qui le distingue du cul-sec.

L'à-fond le plus classique consiste en une pils de 25 cl servie dans un gobelet en plastique. Les plus rapides parviennent à faire disparaître le contenu en une seule gorgée (en bloquant leur glotte).

Afin d'ajouter un certain piment, des centaines de variantes ont été inventées, allant de l'à-fond sympathique sans enjeu, au shot gun consistant à boire une canette par un trou percé dans sa partie inférieure.

On utilise le verbe affonner pour décrire l'action de pratiquer l'à-fond. L'à-fond, chez les étudiants baptisés (calottés ou pennés), se fait toujours tête nue, penne ou calotte posée sur le cœur.

En Belgique, on utilise également ce verbe pour l'alimentation solide mangée le plus rapidement possible (exemple: Affonner une mitraillette).

Variétés d'à-fond[modifier | modifier le code]

Comme cité précédemment, il existe différentes variantes d'à-fond, ayant plus ou moins d'enjeu :

  • A-fond crasse: il consiste à faire boire un gobelet rempli de tout types de substances absurdes, généralement gardées secrètes, cette activité est surtout réservée à un bleu (étudiant en cours de baptême);
  • A-fond vissé: l'affonneur boit la bière en faisant passer l'entièreté des bords du gobelet à l'intérieur de ses lèvres;
  • A-fond micro-ondes: le bleu affonne une bière sortant tout droit du four à micro-ondes;
  • A-fond famille: le but est de boire 4 verres à la suite dans leur ordre de contenance, c'est-à-dire 20 cl, 25 cl, 33 cl puis 50 cl, ceci peut être une épreuve collective;
  • A-fond bol: un des à-fonds les moins répandus, compte tenu de sa lenteur, il consiste à boire une bière de 33 cl dans un bol à la petite cuillère;
  • A-fond Kamé Hamé Ha (ou à-fond science): le principe est que plusieurs personnes préparent un gobelet rempli de bière et le mettent contre leur hanche, qu'ils crient le nom de l'à-fond puis envoient le contenu des gobelets vers le visage des autres, le but étant de récolter le plus de bière possible (fort rafraîchissant);
  • A-fond pisse: affonner un verre contenant respectivement 2/3 de bière et 1/3 d'urine humaine;
  • A-fond shot-gun: se pratiquant avec une canette, il s'effectue en faisant un trou dans le bas de celle-ci, à l'aide d'une clé par exemple, et en ouvrant légèrement l'anneau d'ouverture, on crée ainsi un appel d'air, ce qui permet de pouvoir affonner la bière en un temps relativement court par le trou formé;
  • A-fond paille: se basant sur le même principe que le shot gun, il s'applique aux bouteilles en verre en y mettant une paille que l'on plie, avant de boire au goulot;
  • A-fond Ayrton Senna (ou Lady Diana): fait de faire un vissé et de tenir son verre à l'horizontale puis d'essayer de boire le plus possible en l'écrasant contre un mur;
  • A-fond bras tendu: épreuve qui consiste à boire une bière en tendant un bras (l'astuce étant d'utiliser le bras qu'on ne tend pas mais c'est petit joueur);
  • A-fond pied: affonner un gobelet en le tenant par les pieds;
  • A-fond bite à l'air : il s'agit d'affoner un verre le sexe hors du pantalon;
  • A-fond tête en bas (ou chauve-souris): la personne qui exécute cet à-fond se met en trépied, de manière à avoir la tête en bas du corps, une autre personne devant lui verser la bière, en gérant la vitesse de versage pour que l'affonneur ne régurgite pas tout;
  • A-fond Poirier-vissé-renversé: faire un a-fond vissé (voir plus haut), et boire une fois la tête en bas en position poirier (chauve-souris);
  • A-fond tampon: fait d'imbiber un tampon hygiénique dans de la bière et de l'aspirer ensuite;
  • A-fond casserole: ressemblant fortement à l'à-fond micro-ondes (voir supra), il s'agit du fait de chauffer légèrement la bière dans une casserole et de la boire directement de celle-ci;
  • A-fond Buffalo ou Jeronimo: lors d'un baptême, la majeure partie des étudiants se fait introniser buffalo (pour les droitiers) ou jeronimo (pour les gauchers). Le guindailleur fait le serment qu'à partir de ce jour, il ne boira plus jamais aucun liquide de sa bonne main. S'il est pris en flagrant délit, toute personne intronisée peut lui dire les mots: Buffalo (si un droitier tient son verre de la main droite) ou Jeronimo (si un gaucher tient son verre de la main gauche). La personne prise sur le fait doit alors afonner le contenu de son verre et ce quelle que soit la nature du liquide (lait, chocolat, bière, ...)[1];
  • À-fond charrette : si la personne visée tient une bière dans chaque main, on peut lui infliger une charrette et ladite personne doit vider ses deux bières et en prendre une troisième.
  • A-fond gauche-droite (également appelé "Pif-Paf"): la personne tient un verre de bière dans sa main gauche et un autre dans sa main droite. Il doit alors boire le premier puis le second en un temps record (toute variante augmentant le nombre de bières prises des deux mains existe bien sûr).
  • A-fond 241 : Affonner un liquide alcoolisé (souvent une noble Cara Pils) exclusivement versée par les résidents du commun 241 des homes étudiants de l'Université de Liège par le biais de la légendaire vuvuzela.

Divers[modifier | modifier le code]

  • L'A-Fond Liégeois est aussi le nom d'un café d'étudiants à Liège.

Références[modifier | modifier le code]